---Un peu d'Histoire---

 Points de vue
QUELLE EST LA MEILLEUR DECISION??
Ils partent en Syrie à 15 ans, leurs parents pleurent, pourquoi?
ÇáÇÍÊáÇÝ ÇáÓæÓíæËÞÇÝí
L'apres printemps arabe!!!
seule dans ma famille
pourquoi autant de haine envers l'islam
la fraternité ??
Devons-nous nous inquieter?
eclipse
millionnaire!
ou en etons avec les recherche sur le petrol au maroc?
force de frappe
mafia politique
la crise financiere globale
a quand la fin de la colonisation
francais circonstanciel de pays
Qu'attendent les pays arabes pour intervenir en syrie?
algeriens reveillez vous
Pouvez dire à Dieu qu'il arrête tout ça.
la coeur ou la raison
Témoignages de personnes ayant décidé de se marier avec une personne en situation irrégulière
Témoignages de personnes ayant décidé de se marier avec une personne en situation irrégulière
Un peuple en détresse
JE N'AVANCE PAS DU TOUT DANS MA VIE ...SERAIT-CE UNE PUNITION ?
Ni pute ni soumise
Culture dites- vous ! Alors danser le ventre vide !!!
Peut-on associer Wikéleaks au printemps arabe ?
Tout le monde debout le président arrive
comment pourrai-je supporter l'idée le fait que mon mari a fait la prison
Pourquoi est-ce si difficile ...?
injustice venant de ma belle famille
le taghout
Nessma a été détruite par un missile !!!
Etre sauvé par un être totalement différent de vous
IVG pour ou contre?
Manifestation LYBIE
le secret
les collaborateurs
le nucléaire
la lune
les gays et l'islam
le voyage nocturne du prophete
faire suivre ou non?
pension veuve de chahid
LA TUNISIE,UN GRND TOURNANT!!!!
dajjal
pourquoi la justice elle bouge pas en algerie ?
Les occidentaux veulent precher la bonne parole...
bougies ou électricité
trompette
procréation pour autrui - mères porteuses
bonnes pensées à tous
hadith:est-ce une valeur sur?
Mariage \"protégé\" de la polygamie
Violences Psychologiques
Virginté
divorce
je ne comprend pas
Protestation ou Extremisme
livret de famille algerien
iran israel
traductions
\"je crois au dieu qui a créé les hommes mais pas au dieu que les hommes ont créé\"
Déprime
bon ramadan !
RAMADAN 2010
Sport à Barcelone
Bête en court affaire !
Dieu, inspiration
le mariage via le net
Imprudence, connerie et folie passagère ?
Légitime défense
Triste histoire :Expulsion entre maghrébins
Epargne
Cuisine
Bonnes vacance ???!
Expulsion par la France ???
sport et idôlatrie
Programme scolaire
Différence entre élèves et professeurs : tenue vestimentaire et uniforme
Désunion face à un Dieu commun - Expulsion
réussir
la loi et les \"gosses majeurs\"
vitamines
rumeur ou intox ? Fin du monde pour 2012 ?
Une pensée
Ô désolation ! France, que deviens-tu ?
Encore une honte !
choix de vie
la notoriété coûte cher
parents d\'enfant trisomique
gran maghreb
israel a lancer un assaut contre un convoit d aide humanitaire
aidez moi a traduire....
mon mari
Bourka en France
il es ou l\'argent du peuple algeriens
Viande halal en Guyane
frigidité de la femme
divorce et harcèlement que faire ?
L\'Algérie à la Coupe du Monde
ou sont les hommes serieux
honteux de leurs propre race!!
Les femmes arabes victimes de harcèlement
jeune fille paumée..
Mes sincères remerciements
\"rbat\"
GRAND DIEU,COMMENT ALLONS-NOUS NOUS EN SORTIR ?
Qui a vu des extraterrestre?
Carte de séjour
homme chauve
Turquie
Répression
les kabyles
spoliation du patrimoine marocain
Lecture audio du Qoran
célibat et maternité
Anti-français ???
lamort suspecte de Michael Jackdon
Réforme du champ religieux et formation des imama
comment faure pour justufier mon innocence
Confus!!!
attirer les jeunes en algerie
discours d\'obama au Caire (5juin 2009)
Dieudonné et son parti \"anti sionniste\"
Les hommes mariés qui continuent leur vie de célibataire
ÏíãæÞÑÇØíÉ ÇáÚÓÇßÑ
Palestine israel bombardement gaza
different des autres
RUPTURE DIPLOMATIQUE
REPRESAILLES POLICIERES CONTRE MAGRIBINS
Dou3aa des chefs des etats arabes
ENCORE UN MONTADAR
rachida dati
SERMON AU Soldat de tSAHAL
IMPORTANT:la preuve que kfc n est pas hallal
(UAM93) POUR LA CREATION DE TV AL-JAZEERA EN FRANCAIS
israel bombarde gaza,plus de 150 morts!!!
UNE FEMME PEUT 4ELLE DEMANDER UN HOMME EN MARRIAGE
Les chaussures de Muntazer Al-Zaidi
Que feriez-vous s\'il ne vous reste plus que 24h à vivre?
PETITION ( AUGETRAENGTE JUSTIZ )
PETITION ( Justice imposée)
gouvernement
boutef au pouvoi pour la vie
Commémoration de la Marche Verte
a l aide
barak obama 44eme president des etas unis
Selon vous la communauté maghrébine en France est elle sur le point d'imploser
La poupée vaudou de SARKO vous connaissez?
Comment un extraterrestre peut-il influencer notre pensée ?
HELP!!!BESOIN DE VOS AVIS!!!
Votre point de vue a propos de l'âme soeur .
34 ans et toujours vierge
LA CIGARETTE ET LA FEMME MUSULMANE
je suis musulmane et ALORS?
famille révolutionnaire
non à BOUTEFLIKA
ÕÍÇÝÉ ÇáÊÝÑÞÉ
Abandon de l'enseignement de la Shoah en GB
se faire avorter
La jalouse et l´envie ( AL HASSAD )
ou sont les occidentales qui aiment les hommes arabes dans ce pays?
peut on se marier avec son oncle dans la religion musulmane ?
CONTRAT DE MARIAGE EN ALGERIE
le mariage mixte
le sehr / magie noire
La france raciste
LA TERRE MUSULMANE????
lettre ouverte à un "Harrag"
RESPECTEZ NOUS
Fierte!!!
Par les couilles!!!
Tariq Ramadan
Chanteurs Raï
Quand ça viendra qui ira visiter leur tombe?
reproduction des commentaires
une"fitna contre l islam"le coran agresser
Communiqué
moyen orient
egalite entre race
Comment se comporter avec les adolescents
Peut-on autoriser les signes religieux à l'école ?
La france intègre-t-elle correctement les Francais d'origine étrangère?
Rechauffement du climat
Zoo-prison!
COMPESSION
Pop star nue!
Mon ex femme et moi
UN TORCHON QUI FAIT DEGUEULER !!!
Choisissez-vous un emploi pour l'argent ou l'amour
présidentielle 2007 : sarkosy président de la France
sida HIV
ESCROQUERIE
Sarkosy et son double langage
presidentielle:sarkosie,segolene que choisissez vous?
fantôme
Bouteflika aura t-il le courage d'assumer sa responsabilite?
extra terrestre existe t il vraiment ?que dit lecoran labible et la thora la dessus
J'ACCUSE!!!!
Votre profil pour les présidentielle
Un Islam des musulmans
arret de la priere
bONNE FETE
Les vraies raisons de l'ATTENTAT du 11 septembre 2001
TuNiSie : Du MaRiaGe Au LiVreT De Famille
harki et mariage avec un policier
Islam et thèorie de Darwin,
La Palestine un peuple asphyxié
Comment une mère peut-elle tuer ces propres enfants?
de l art du port et du cochon
Star ac maghreb, enfin !!!!
RAPATRIES D'ALGERIE
Contestation : suicide chez renault
François BAYROU représente-t-il le mieux la communauté mulsumane en france ?
dehors mr bouteflika!!!!
Votre conception du bonheur
---Avignon--
Fallait-il publier les caricatures de Mahomet ?
Comment diriger son vote tt en étant musulman?
LA Tunisie deviendrait-elle un pays mécréant?
trop dur de trouver un homme
Ecole privée musulmane
Les medecins préconisent que ma copine sera stérile
Un hommage à l'Abé Pierre
LIBÉRER LA GRANDE ET BÉNITE VILLE SAINTE DE JÉRUSALEM !
Tous les pays arabe réunis en un seul état, qu'en pensez vous ?
une pensée à Zyed et Bouna
A 100 jours des élections présidentielles, pour qui voteriez-vous ?
Poulet HALAL ?
les filles du bled
Que savez vous sur le prophète
humiliations et provocation
enfant mixte père tunisien /mere belge
LA MORT ME FAIT PEUR
L'aïd et les pauvres
les prenoms musulmans
pour ou contre la peine de mort
qu'est ce que pour vous la sagesse?
Peut on avoir honte de ses enfants parcequ'ils ont choisi de travailler durement comme leur parents
---Varennes--
PERTE DE CHEUVEUX
NON AU KFC HALLAL !!!
Comment appeler à l’Islam ?
inconu
Notre Maghreb est beau
La séparation
jeune, et refaire sa vie après avoir perdu son epoux
danemark:Le Centre culturel islamique incendié
INTERCESSION DU PROPHETE MUHAMMAD(SAW)
Qualité de l'expression
segoléne
LAVAGE DE CERVEAU
QU´EST CE QUE L´AMITIE ???
MARIAGE
ZarzisTunisie
la terre nous appariens
BESOIN D AIDE!!!!!!!!
REPONSE A CEUX QUI PENSENT QUE LA SALAT N'EST PAS UNE CONDITION POUR ETRE MUSULMAN
le monde occidental nous a t'il fait perdre nos valeurs en tant que musulmans
anniversaire des emeutes de banlieus
AID EL FITR MOUBARAK
saraharaha
l'agression israélienne contre le Liban massacre cana
Vos réactions sur : La finale du coupe du monde 2006 France-Italie
MARIAGE PAR PROCURATION
LE M O N D E I N F O R M A T I K
kader,sarazin!
Malade à la maison quelles solutions ???
palestine le droit a la resistance!
A comme Algérie - Moment de recueil
mariage entre cousin
La fatalité
Diffamation, complicité, propagande électorale et ignorance
Une vidéo à ne pas manquer
la fuite des sujets du baccalauretas a meknes
Amour : Aimer tout simplement
sujet courant mais...
retransmission de la coupe du monde:le monde arabe privee
LE BAC : est-il une carte joker ou un passage obligatoire
création de projet
---Leiba-Bronstein--
Amitié Algéro-Francaise : pourquoi la France refuse de reconnaître ses torts dans la colonisation de
video wafa sultan
paracelsus
KADER ET SARAZIN
qu'apporte la population vivant à l'etranger à son pays natal
pk divorcé alors quon prétebdais saimé
l esclavage
arabo-centrisme
l'arabie saoudite
ASSURANCE VIE
ESCLAVAGE
petite kestion sur l'islam
---USS-Liberty--
loi sur l'immigration
renouvellement de visa
INDUSTRIE NUCLAIRE !! PQUOI PAS IRAN ??
pote 1 jugemt sur otrui
Caricatures du prophète Mahomet (mohamed mohammad) journal France-Soir
Y en a marre du mot sioniste
Le comble de l'absurdité
DEPENSE INUTILE
le hamas
B'NAI B'RITH : Loge sioniste très influente
le hamas au pouvoir
La Palestine abandonnée
CIA: des enlèvements en Europe ?
d'ou sort "l'état" d'israel?expliquez-moi,jaimerai tellement comprendre
l'amour d'un homme en situation irrégulière
coupe d afrique des nations 2006
Autisme au maroc
POURQUOI PAS 2 FEMMES !
COMPREHENSION ET COMPASSION
waswas
Actes d'adoration
le respect
amour platonique
Aid Moubarak à vous tous..
waswas
la nouvelle présentation du site
Le 1er pas
Aid Mubarak
l'islam dans l'occident , les jeunes beurs et beurettes kel tristesse
quel beau pays!!!
Manipulation médiathique
YOUPI !!! Sharon est en train de mourir...
le coran
sharon lutte contre la mort
cherche temoignage personne marié avec indonesienne?
l'islam
Rétrospectives et bonnes résolutions.
BONNES RESOLUTONS POUR 2006
BONNE ANNEE
bonjour
Safar Tours - Air horizons
BONNE ANNEE
Le CV anonyme: La nuit, les chats sont-ils tous gris?
que pour vanessa
pour ou contre le mariage?
La peine du converti
--Missions Apollo--
Candidature à l'élection Présidentielle de Dieudonné
VOTE DES IMMIGRES ET ENFANTS D'IMMIGRES........
Déçue par Jamel Debbouze
parents trop stricts, angoisse permanente!
LE TRANSGRESSEUR(la strategie sioniste)
RESTAURANT HALLAL sur paris et region parisienne POUR LE 31 DECEMBRE
RESTAURANT HALLAL sur Paris POUR LE 31 Décembre
bouteflika, quelle est la verite sur sa sante?
A R N A Q U E !!!!
un escrou sur le site
BONNE NOUVELLE : Sarkozy dégringole
erreur sur la personne
SUPER SARKO LE RETOUR!!!
FINKIELKRAUT ET LE DJINN
Les femmes: avenir de l'Islam?
le grand moyen orient selon bush
KADER...
--Les massacres de Danzig--
--Benito Amilcare Andrea Mussolini--
SECHEZ VOS LARMES !
JUSTICE EGALITÉ LIBERTÉ
--Les Chevaliers du Temple--
MICKAEL JACKSON : "Il ne semble pas aimer les Juifs"
mariage mixte
c les arabes qui crées les emplois
PISCINE POUR FEMMES
Banlieues "Tout est bien,qui finit bien"
JE VOUDRAI ETRE POLYGAME
Marre des faux débats
SMSI kels libertes nous restent-ils??
"Le petit salaud"
le mensonge
A C T U A L I T É S - II -
Halte à la haine
un grand ouf !!!
SUITE EXCLUE?
EXCLUE???
Les banlieues :Media Francaise et international
La meute, l’émeute et l’impasse
le voile
--libération conditionnelle--
ONU-Israel:Le Monde à l'envers.
mariage
debutant
Pourquoi?
--Les actualités--
commentaire amical
au secccoooouuuurrrrss
Emeutes anti Européens
Emeutes anti Européens
la garde des enfants au père
Mes parents refusent un reconverti QUE FAIRE????
mourir chez sois...
--Etroite collaboration--
Sommes-nous français ?
mardouma
les violences vues de l etranger
--La croisade des démocraties--
sans papiers mais mon intention de fonder une famille est bonne.
sarko pompier pyromane
L'ALDULTéRE EST-IL UN PéCHé GRAVE?
--Clichy-sous-Bois--
Monsieur Nicolas Sarkozy.
AID MOUBARAK
--La déclaration de Balfour--
une française pour lewrikat
ayez du bon sens !!!
ou sont-il?
mohamed(pbsl)dans les ecritures anciens
nationalisme entre musulmans
demande de papier !!!
que faire
la croyance
Pourquoi qu'aventure et sexe, où va t-on?
Comparaison
Chuis trop Décue :-(
partir a alger
jugement de saddam hussein
felicitation au webmaster
sincere felicitation
MARIAGE A L ETRANGER : TRANSCRIPTION DU LIVRET DE FAMILLE
Quels sont les procédés pour une
Qu'est ce que le RESPECT ?
couple franco musulmanE
NOIR ET MAGHREBENS
algerie:non a l impunite
LE SAHARA OCCIDENTAL !!!
L'UMA c'est pour quand ???
referendum pour la reconciliation nationale:etes vous convaincue?
Phénoméne de Société
election partielle en kabylie:quel enjeux?
JE REVIENS MES CHERS(ES) AMIS(ES)
quel est la region la plus toucher par la debauche en algerie?
Division entre hommes et femmes maghrébines?
nous solidariser et créer...
proposition nouvelle
kabyl besoin d'aide
la masturbation est-elle un péché
Tourisme
match moroc tunisie qualification coup du monde 2006
QUESTIONS IMPORTANTES
Relation et ambiguité
Le retrait de Gaza
---Le sionisme expliqué à mon prochain---
UN ANCIEN BAROUDEUR PRED CONGÈ, VOIR MÊME RETRAITE
Les animaux venimeux d afrique du nord
mariage française/marocain et parents contre!
Attentats de Londres : Al Qaïda ou Al Qimma (Le sommet)?
ni putes ni soumises
DIPLOMATES ALGERIENS OTAGES EN IRAK
les dangers de la medisance
a quand l union des pays arabes?
le jugement final aproche
...SOUS LE SIGNE DU SCORPION...
pourquoi l'african est til mal vue
Autopsie de la Yougoslaviepour comprendreles prochaines guerres de la globalisation
connaisez vous bien votre ennemi le chaytane ?
l algerie possede t elle la bombe atomique?
fascisme noir
comment convaincre un athé
foi et engagement/ appel de coeur
Ancienne colonisation
maghrébines sortent les crocs
Trop de maghrébins en France?
conduire en algerie
***laTyranie et l'Occupation Syrienne
réflexion constructive
Felleg 'traitre
Enrico Macias
ethnopsychiatrie
...La résistance irakienne...
GAD JAMEL ou SMAIN ??
que penser vous du nouveau point de vue
Banlieues / Quartiers Résidentiel: une scolarité à deux vitesse
je ne peux plus etre vierge
soyez realistes demandez l'impossible.
Sémite et non Sémite ??
NON AU PORT DE LA MUSEAULIÈRE
--Affaire Dutroux--
orientalement .com en danger d etre censuree
une femme musulmane peut-elle devenir IMAM?
filles et mariage
BIENVENUE RAMADAN KARIM
ALGERIE:un probleme qui disparait un autre survient
Réfenrendum
RELIGION NOUVELLE
TGV en algerie pour bientôt
match moroc tunisie qualification coup du monde 2006
Abdelaziz Bouteflika désavoué par le Conseil de Sécurité de l’ONU
tamazirth ne sera jamais langue officiel
attention à l'arnaque
aidez-moi!renseignez-moi!
les tabous chez les magrébins
election partielle en kabylie:quelle enjeu?
--attentats de Madrid--
11 septembre 4 ans après
La diabolisation de l'islam
amitie forte et pur
amitie forte et pur
Que pensez-vous de Philippe de villiers ?
remettez vous dans le droit chemin
---Le Talmud---
MAROC POUR QUAND L'INDEPENDANCE?
JE REVIENS MES CHERS(ES) AMIS(ES)
--Les prisonnières palestiniennes--
personne handicapé
algerie2 nigeria5
reconciliation nationale:un referendum pour consolider le pouvoir de bouteflika
La prière de consultation
Histoire juive-Religion Juive
Mais où est kader ????
mariage en algerie
le malaise du football algerien
je voudrai savoir qu'est ce que un DOUAA
QU'EST CE QUE LE BONHEUR ? EST CE L'ABSENCE DE MALHEUR ?
CHASSER LES FAUSSES MUSULMANES
Autres horizons
que pensez vous de la nouvelle autoroute est ouest en algerie
TEMPS QUE LA FRANCE DOIT PASSER À LA CAISSE
VANESSA C'est POUR TOI
Mariages entre deux partenaires de cultures trés differentes
Contre qui l’Algérie s’arme-t-elle ?
chanteurs de raï
L'ONU : DEUX POIDS DEUX MESURES
respect de l'espace virtuel de chacun
je n ai plus de religion? je suis trop sceptique, je me sens perdue
Que signifie la barbe dans l'Islam ?
fellag meilleur que djamel debouzze?
education de nos enfants
Citations et proverbes.
Vos poèmes arabes préférés
occupation "bonne ou mauvaise"
L'ALGERIE LIBERE LES PRISONIERS MAROCAINS
---Le sionisme expliqué à mon prochain---
Un peuple oublié : les Tchétchénes
referendum sur la reconciliation nationale :encore de la manipulation
bravo au webmaster de orientalement.com
evangelisation de la kabylie a des fins politique
Reviens Hamid de Lyon jai les meme à la maison!!!
Pourquoi je ne suis pas serieuse dans ma priere???
---Un peu d'Histoire---
complot americanosioniste pour envahir l algerie
les visiteurs
projet de reconciliation national du president bouteflika:pour ou contre?
vive kader
Invitation pour la source et pour Kader
Y aura-t-il bientôt une 3ème guerre mondiale?
Amour à distance
Que pensez vous de la voyance ?
Dialogues Homme / Femme
la langue berbere est officiel
la discrimination envers les arabes
comment vivent les immigrés en europe?
l'equivalence entre femme et homme
Attention aux annonces Bidons
les assotiations
l'adolesence
l'amitié....mythe moderne!!!
le probléme du voile dans les pays arabe
française/marocain et parents contre
BEKKOUCHE LAKHDAR
Le retrait de Gaza
nous les femmes doit-on vraiment être prête à tout pour faire plaisir à notre bien aimé ?
racisme a lembauche envers les arabes
mariage avec un cousin
Le beur ou le magrebin vecteur de rassemblement en France !!
polygamie
LA MISERE EN FRANCE EST PLUS QU'en ALGERIE
VIVRE EN FRANCE ?
S'installer en ALGERIE suis content
la radioactivité a reggane (Algerie)
ELISEZ ici LA PLUS BELLE VILLE D'ALGERIE ?
qui c qui a raison alors ???
Rencontre , Mariage et Convertie
reviens je taime trop pour souffrir seule
lorsque 2 familles s'opposent à une une union mixte
les MST
Chirac pro-arabes ou hypocrites
le refus du mariage a cause des origines???quoi faire???
le refus des parents face au mariage dus au origine???
comment être dûr que son mariage sera une réussite
SARKOZY pour ou contre ???
le SIDA en Algerie
l'ambivalence de la virginité
Souvenirs / Temoignages
que pensais vs daller vivre au bled????
aaniverasaire de l assassinat de matoub lounes.crime d etat ou gia?
Que pensez vous des femmes qui font de la boxe????
L'amour réciproque éternel
Ne faite pas pleurer vos parents !!!
peut on perdre sa virginité sans coucher
La vision que se font les mecs de France des nanas
croyez vous en la sorcèlerie??
L'attitude des immigrés au bled
ECHANGE de point de vue
comment savoir si mon ami de zarzis est marie
STOP !!!!!!
cours de langue
la nature est elle plus cruelle que l'Homme?regarder le sunami et l'après sunami
quel genre de femme cherche les hommes?
soirées marocaines
L’Algérie dans le collimateur de Washington ?
Les radios arabes: une honte.
l'amour entre l'african noir et l'arabe musulman
don d'organe
l'amour sur le net
est il vrai que la kabylie voulait avoir son independance?
Regain de tension entre le Maroc et l’Algérie
indépendance !!!
aimer c'est cruel
Canal Algérie ? Vous aimez ?
le scorpionisme au maghreb
est- il plus sage de suivre sa tête ou son coeur pour prendre une décision?
mariage avec un mec du bled
la croyance en dieu
Pied noire ou Bled Yea or Nea?
À propos de EL KEHINA
Pourquoi les gars du bled ont une mauvaise image des filles maghrébines en france?
initiatives
Qualification d'un marriage
Le mythe du VIH/SIDA
SOUFISME
A propos d un ouvrage
couple mixte
LES DRUZES
Tous les même
conversion a l'islam
Comment Vous Avez Arrive ou vous ete maintenant dans la vie?
recherche d'un beau prenon pour le miracle de la vie.
que coûte un mariage en tunisie?
Que pensez vous de Zineddine ZIDANE ?
mariage avec un gas du bled
hommes ,femmes tous égaux devant DIEU
la vie de la femme dans les pays islamique (pays musulmans)
Comment contribuer au développement de l'Algérie?
Pourquoi ne médiatise t-on pas les Mghrebins surdiplomés?
les kabyles ne sont pas musulmans(ils ont été islamisés de force)
Qui connait le terme de Chorfa ?
Pourquoi une majorité de kabyles deteste les arabes
les hommes d'aujourd'hui
Religion, Principes et Actes: questions importantes, j'attend vos réponses
pourquoi parler religion sans arrêt?
Votre avis M’intéresse concernant la corse.
mariage avec une fille du bled
Bébé eprouvette
rencontre sur le net
LA VERITE ENFIN SUR MISS MAGHREB 2005/ DM PRODUCTION: SCANDALE!!!
LA VERITE ENFIN SUR MISS MAGHREB 2005/ DM PRODUCTION: SCANDALE!!!
LA VERITE ENFIN SUR MISS MAGHREB 2005/ DM PRODUCTION: SCANDALE!!!
Que pensez vous de l'intégration pour/contre
que pensez vous de jamel debbouzze
virginité
bete et mechant
une personne me confie pourquoi elle n'est pas croyante
Donner moi des signes que dieux existent, pour que je entre en l'islam
Adoption
le problème des cités
les fautes d'orthographes
Nedjma
Libérez Florence et Hussein
Islam ou christianisme ou peut être rien.
l'animation télevisée
peut-on envisager de vivre chacun de son côté tout en étant marié
Le Maghreb Uni 2005
ENFANT Hors mariage
que pensez-vous des filles arabes de maintenent?
C'est pas parce qu'on est née en France qu'on est pas des filles bien
l'amour à distance
Que pensez vous de la voyance?
rectification
l'islam,la vraie solution à tous nos problèmes!
hypocrisie - blabla
Rappel
Message de notre messager Mohamed -sas-
un chretien kabyle
La dimension berbère en Afrique du Nord.
Le Liban, la paix enfin ?
le consulat de METZ nous vole
Cogitations d'un musulman algérien à l'aube de ce troisième millénaire
parlons de la danse oriental
critique sur les chanteurs
Visa réfusé
ADOPTER un enfant pourkoi
pourquoi les pays du maghreb sont ils pas unis
la gauche au maghreb
La recherche de l’âme sœur sur Internet…
suggestion
pourquoi les algeriens vendent leurs ames pour des papiers
il y a de plus en plus de beurette qui tourne des film pornographique et pourquoi ca?
les sans papiers
le racisme en france
l'aspect des autres
Le divorce
L'adultère
pkoi tant d'intolérance?
pourquoi les arabes n'arrivent pas s'unir
Mode et beurettes!
Le racisme entre musulmans
Suggestion
pourquoi les beurettes ne se respect plus
les rapports avant le mariage
ATTENTION SUJET TABOU!!!!
nouveau projet
peut on aimer deux personnes à la fois?
Suggestion
union franco arabe
POINT DE VUE!!!
Nait-on ou devient-on musulman? De quelles moyens dispose -t-on pour connaître sa religion?
Conversion
Le choix de sa moitié
Les vacances d'été au bled
Le jeûne du mois de Ramadan en France
L'abandonnement de la langue Arabe

Ajouter un nouveau sujet
Questions autour de l'Islam

Annuaire Oriental
Caméraman photographe mariage
Caméraman / Photographe

Location de salles de réception
Location salle de réception

Restaurant Oriental
Restaurant oriental

location de voitures luxe limousine mariage
Location de voiture

negafa neggafa location de robes orientales
Negafa, coiffure, beauté


Décoration orientale

traiteur halal hallal cuisine hallal
Traiteur hallal

patisserie orientale
Pâtisserie Orientale

dj oriental mariage oriental
Dj oriental

orchestre oriental
Orchestre oriental
Autres rubriques [Suite...]


Pages oranges
Mosquée/Islam
Consulat d'Algérie
Consulat du Maroc
Consulat de la Tunisie
Journaux, Revues, Magazines
Radio tv arabe Orientale
Boucherie Hallal/Epicerie
Associations humanitaires
Sites de Musique orientale
Artistes maghrébins/Orientaux
Recettes orientales
Villes arabes/berbères
Orientalement.net
Autres liens


Page du Caftan





Blog : p389 : www.orientalement.com/p389   envoyer ce blog à un ami Conserver momentanément ce blog
 Sujet proposé par chip le 20/08/2005 à 14:11:41 vu 9262 fois

France

 ---Un peu d'Histoire---

  Qui peut mettre en doute la parole de la Croix Rouge ?

Ce sujet à reçu 129 réponses

0
 Point de vue n°6000 de chip le 20/08/2005 à 14:16:10

France

  Les Juifs et les camps de concentration:

une appréciation de la Croix Rouge basée sur les faits :


Il existe une étude de la question juive en Europe pendant la Deuxième Guerre Mondiale et des conditions de vie dans les camps de concentration allemands qui est presque unique dans son genre par son honnêteté et son objectivité.



0
 Point de vue n°6001 de chip le 20/08/2005 à 14:16:10

France

  Il s'agit du Rapport en trois volumes du Comité International de la Croix Rouge sur ses activités pendant la Deuxième Guerre Mondiale, Genève, 1948.



0
 Point de vue n°6002 de chip le 20/08/2005 à 14:18:28

France

  Ce compte rendu complet provenant d'une source entièrement neutre comprend et étend les constatations de deux ouvrages précédents: Documents sur l'activité du CICR en faveur des civils détenus dans les camps de concentration en Allemagne 1939-1945 (Genève, 1946) et Inter Arma Caritas: the Work of the CICR during the Second World War (Genève, 1947).



0
 Point de vue n°6003 de chip le 20/08/2005 à 14:18:28

France

  Le groupe d'auteurs, dirigé par Frédéric Siordet, explique au début du Rapport qu'il s'est inspiré d'une stricte neutralité politique, dans la tradition de la Croix Rouge, et c'est en cela que réside sa grande valeur.



0
 Point de vue n°6004 de chip le 20/08/2005 à 14:18:28

France

  Le CICR réussit à faire appliquer la convention militaire de Genève de 1929 pour pouvoir visiter les détenus civils des camps allemands d'Europe Centrale et d'Europe Occidentale.



0
 Point de vue n°6005 de chip le 20/08/2005 à 14:18:28

France

  Par contre, il lui fut impossible d'aller faire une enquête en Union Soviétique puisque ce pays n'avait pas ratifié la Convention. Les millions de prisonniers civils et militaires de l'Union Soviétique dont les conditions de vie étaient, comme chacun sait, de loin les plus pénibles de toutes, étaient complètement coupés de tout contact ou contrôle international.



0
 Point de vue n°6006 de chip le 20/08/2005 à 14:18:28

France

  Le Rapport de la Croix Rouge est précieux parce qu'il fait d'abord la lumière sur les circonstances légitimes de la détention des Juifs dans des camps de concentration, c'est-à-dire comme citoyens d'un pays ennemi.



0
 Point de vue n°6007 de chip le 20/08/2005 à 14:18:28

France

  En décrivant les deux catégories de civils internés, le Rapport qualifie le deuxième type de "civils déportés pour des raisons administratives (en allemand: Schutzhäftlinge = en détention préventive) qui avaient été arrêtés pour des motifs politiques ou raciaux parce que leur présence était considérée comme un danger en puissance pour l'Etat ou pour les troupes d'occupation" (Vol.III, p.73).



0
 Point de vue n°6008 de chip le 20/08/2005 à 14:23:26

France

  Le Rapport poursuit: "Ces personnes étaient assimilées aux personnes arrêtées ou emprisonnées en vertu du droit commun pour des raisons de sécurité" (p.74). Le Rapport reconnaît que les Allemands furent d'abord peu disposés à permettre à la Croix Rouge d'aller surveiller des personnes détenues pour la sécurité de l'Etat, mais qu'à partir du 2· semestre de 1942, le CICR obtint des concessions importantes de l'Allemagne.



0
 Point de vue n°6009 de chip le 20/08/2005 à 14:24:30

France

  On l'autorisa à distribuer des colis de vivres dans les grands camps de concentration à partir du mois d'août 1942, et à partir de février 1943, cette concession fut étendue à tous les autres camps et à toutes les autres prisons" (Vol.III, p.78).



0
 Point de vue n°6010 de chip le 20/08/2005 à 14:24:30

France

  Le CICR établit bientôt le contact avec les commandants des camps et entama un programme d'envoi de vivres qui fonctionna jusqu'aux derniers mois de la guerre en 1945 ainsi qu'en témoignent des lettres de remerciement envoyées par milliers par des Juifs détenus dans les camps.



0
 Point de vue n°6011 de chip le 20/08/2005 à 14:25:43

France

  Les Juifs reçurent les colis de la Croix Rouge :

Le Rapport signale que "9.000 colis étaient emballés chaque jour. A partir de l'automne de 1943 jusqu'à mai 1945, 1.112.000 colis environ, représentant un poids total de 4.500 tonnes, furent envoyés aux camps de concentration" (Vol.III, p.80).



0
 Point de vue n°6012 de chip le 20/08/2005 à 14:27:30

France

  En plus des colis de vivres, on expédia des colis de vêtements et de produits pharmaceutiques. "Des colis furent envoyés à Dachau, Buchenwald, Sangerhausen, Sachsenhausen, Oranienburg, Flossenburg, Labdsberg-am-Lech, Floha, Ravensbrück, Hamburg-Neuengamme, Mauthausen, Theresienstadt, Auschwitz, Bergen-Belsen, à des camps situes près de Vienne et dans le centre et le sud de l'Allemagne.



0
 Point de vue n°6013 de chip le 20/08/2005 à 14:28:35

France

  Ils furent destinés surtout à des Juifs belges, hollandais, français. grecs, italiens, norvégiens, polonais et apatrides" (Vol.III, p.83). Au cours des années de guerre, "le Comité put faire transporter et distribuer des marchandises valant plus de 20 millions de francs suisses collectés par des organisations juives de bienfaisance dans le monde entier, spécialement par le comité de New York American Joint Distribution Committee" (Vol. I, p.644).



0
 Point de vue n°6014 de chip le 20/08/2005 à 14:28:35

France

  Jusqu'à l'entrée en guerre des Etats-Unis, ce comité de New York fut autorisé par les Allemands à avoir ses bureaux à Berlin. Le CICR se plaint de ce que son action de grande envergure d'aide aux détenus juifs fut entravée non pas par les Allemands, mais par le blocus étroit de l'Europe par les Alliés.

(le blocus un acte de guerre,spécialité
des démocraties démocratiques ou comment mettre en place la pénurie et la famine démocratique...)



0
 Point de vue n°6015 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  La Croix Rouge acheta la majeure partie des vivres en Roumanie, en Hongrie et en Slovaquie. Le CICR a des éloges particuliers pour les conditions de vie libérales qui régnaient à Theresienstadt jusqu'aux dernières visites des délégués du Comité en avril 1945.



0
 Point de vue n°6017 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Ce camp, "où vivaient environ 40.000 Juifs déportés de divers pays, était un ghetto relativement privilégié" (Vol.III, p.75). Suivant le Rapport, "les délégués purent visiter le camp de Theresienstadt (Terezin) ou vivaient exclusivement des Juifs et ou régnaient des conditions spéciales.



0
 Point de vue n°6018 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  D'après les renseignements recueillis par le Comité, ce camp avait été créé à titre expérimental par certains dirigeants du Reich qui voulaient donner aux Juifs la possibilité de vivre en commun dans une ville administrée par eux-mêmes et possédant une autonomie presque complète... deux délégués purent visiter le camp le 6 avril 1945. Ils confirmèrent l'impression favorable de leur première visite" (Vol.I, p.642).



0
 Point de vue n°6019 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Le CICR loue aussi le régime d'Ion Antonescu de la Roumanie fasciste où le Comité put apporter une aide spéciale à 183.000 Juifs roumaine jusqu'à l'occupation du pays par les troupes soviétiques... qui signifia la fin de cette action humanitaire, et le CICR se plaint amèrement de n'avoir jamais réussi à envoyer quoi que ce soit en Union Soviétique" (Vol.I, p.62).



0
 Point de vue n°6020 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Ce fut le cas aussi pour plusieurs camps de concentration allemands après leur "libération" par l'Armée Rouge. Le CICR reçut une correspondance volumineuse d'Auschwitz, jusqu'au moment de l'occupation soviétique.



0
 Point de vue n°6021 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Une partie des détenus fut évacuée vers l'Ouest, mais les efforts de la Croix Rouge pour envoyer des colis aux détenus restés à Auschwitz occupé par l'Armée Rouge furent vains. Cependant, des colis de vivres furent encore envoyés à des anciens détenus d'Auschwitz transférés à l'Ouest dans des camps tels que Buchenwald et Oranienburg.



0
 Point de vue n°6022 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Aucune preuve d'un génocide :

Un des aspects les plus importants du Rapport de la Croix Rouge est qu'il fait la lumière sur la véritable cause des nombreux décès dans les camps vers la fin de la guerre:

"Dans les conditions chaotiques de l'Allemagne après l'invasion, pendant les derniers mois de la guerre, plus aucun ravitaillement n'arrivait dans les camps de concentration et il y eut de plus en plus de détenus qui moururent d'épuisement.



0
 Point de vue n°6023 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Alarmé par cette situation, le gouvernement allemand lui-même en informa finalement le CICR le 1er février 1945. En mars 1945, des entretiens du Président du CICR avec Kaltenbrunner, général de la SS, eurent des résultats encore plus décisifs.



0
 Point de vue n°6024 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  Les colis de vivres purent désormais être distribués par le CICR et un délégué de la Croix Rouge fut autorisé à séjourner dans chaque camp..." (Vol.III, p.83). Il est donc évident que les autorités allemandes faisaient tout leur possible pour remédier à cette situation désastreuse.



0
 Point de vue n°6025 de chip le 20/08/2005 à 14:38:51

France

  La Croix Rouge précise que le ravitaillement des camps fut interrompu à cause des attaques de l'aviation alliée sur toutes les voies de communication, et dans l'intérêt des détenus juifs, la Croix Rouge protesta le 15 mars 1944 contre "la guerre aérienne barbare des Alliés" (Inter Arma Caritas, p.78).

Ces chères démocraties,elles visaient uniquement les civils déjà à cette époque...



0
 Point de vue n°6026 de chip le 20/08/2005 à 14:46:22

France

  Le 2 octobre 1944, le CICR avertit le Foreign Office de l'effondrement imminent du système de transport allemand en déclarant qu'il entraînerait inévitablement la famine pour tous ceux qui se trouvaient en Allemagne à l'époque.



0
 Point de vue n°6027 de chip le 20/08/2005 à 14:46:22

France

  L'examen de ce volumineux Rapport en trois volumes nous montre -- et il importe de le souligner -- que les délégués de la Croix Rouge Internationale n'ont trouvé aucune preuve, dans les camps de concentration des pays européens occupés par l'Allemagne, d'une politique délibérée d'extermination des Juifs.



0
 Point de vue n°6028 de chip le 20/08/2005 à 14:46:22

France

  l n'est fait mention nulle part, dans les 1.600 pages du Rapport, d'une chose telle qu'une chambre à gaz. Le rapport reconnaît que les Juifs, comme beaucoup d'autres peuples pendant la guerre, ont subi les rigueurs de la vie dans les camps et ont souffert de privation,


mais le silence complet du rapport sur une extermination voulue et planifiée réfute amplement

la légende des Six Millions.



0
 Point de vue n°6029 de chip le 20/08/2005 à 14:49:08

France

  Comme les délégués du Vatican avec qui elle a travaillé, La Croix Rouge Internationale estime qu'il lui était impossible à la campagne irresponsable menée partout à grand fracas pour accuser l'Allemagne nazie d'avoir appliqué une politique de génocide.



0
 Point de vue n°6030 de chip le 20/08/2005 à 14:49:08

France

  Quant au taux réel de la mortalité, le Rapport explique qu'on utilisa les services de la plupart des médecins juifs des camps pour lutter contre le typhus sur le front de l'Est, de sorte que ces médecins n'étaient pas dans les camps quand les épidémies de typhus s'y déclarèrent en 1945 (Vol. I, p.204 ff).



0
 Point de vue n°6031 de chip le 20/08/2005 à 14:49:08

France

  On prétend souvent, par ailleurs, que des exécutions en masse eurent lieu dans des chambres à gaz habilement maquillées en salles de douches.

Le Rapport du CICR réduit aussi à néant cette allégation.



0
 Point de vue n°6032 de chip le 20/08/2005 à 14:51:06

France

  "Les délégués visitèrent non seulement les lavabos, mais aussi les installations de bain, les douches et la blanchisserie. Ils durent intervenir souvent pour faire améliorer les appareils et pour les faire réparer ou agrandir" (Vol. III, p.594).



0
 Point de vue n°6051 de chip le 20/08/2005 à 18:49:18

France

  Ils ne furent pas tous détenus

Le Volume III du Rapport de la Croix Rouge, chapitre 3 (I. Population civile juive) traite de "l'aide apportée aux Juifs de la population libre"; ce chapitre montre clairement que tous les Juifs d'Europe ne furent certainement pas internés mais restèrent parmi la population civile en étant soumis à certaines restrictions.



0
 Point de vue n°6052 de chip le 20/08/2005 à 18:50:34

France

  Ceci contredit nettement le soi-disant "perfectionnisme" du prétendu "programme d'extermination", et ce qui est affirmé dans les faux mémoires de Hoess, à savoir qu'Eichmann était obsédé par l'idée d'arrêter "absolument tous les Juifs qu'il pourrait attraper."



0
 Point de vue n°6053 de chip le 20/08/2005 à 18:51:24

France

  En Slovaquie, par exemple, où l'adjoint d'Eichmann, Dieter Wisliceny, exerçait ses fonctions, le Rapport spécifie qu'"une grande partie de la minorité juive fut autorisée à rester dans le pays, et à certaines périodes, la Slovaquie fut considérée comme un hâvre relatif pour les Juifs, spécialement pour ceux qui venaient de Pologne.



0
 Point de vue n°6054 de chip le 20/08/2005 à 18:52:13

France

  Les Juifs qui restèrent en Slovaquie semblent avoir été relativement en sûreté jusqu'à la fin du mois d'août 1944, quand il se produisit un soulèvement contre les troupes allemandes. Il est vrai que la loi du 15 mai 1942 avait entraîné l'internement de plusieurs milliers de Juifs, mais on les mit dans des camps où les conditions de nourriture et de logement étaient tolérables et où les détenus pouvaient travailler en étant payés dans des conditions presque égales à celles de l'extérieur" (Vol.I, p.646).



0
 Point de vue n°6055 de chip le 20/08/2005 à 18:53:11

France

  Parmi les 3 millions de Juifs à peu près qui se trouvaient en Europe pendant la guerre, il y en eut non seulement pas mal qui ne furent pas détenus, mais une partie d'entre eux put continuer à émigrer pendant toute la guerre, généralement via la Hongrie, la Roumanie et la Turquie.



0
 Point de vue n°6056 de chip le 20/08/2005 à 18:54:02

France

  Ironie du sort, cette émigration, à partir des territoires occupés par les Allemands, fut facilitée aussi par le Reich, comme dans le cas des Juifs polonais arrivés en France avant l'occupation de ce pays.



0
 Point de vue n°6057 de chip le 20/08/2005 à 18:55:40

France

  "Les Juifs de Pologne qui avaient obtenu, quand ils étaient en France, des permis d'entrée aux Etats-Unis, furent considérés comme des citoyens américains par les autorités allemandes d'occupation qui acceptèrent ultérieurement de reconnaître la validité d'environ trois mille passeports remis à des Juifs par des consulats de pays d'Amérique Latine" (Vol.I, p.645).



0
 Point de vue n°6058 de chip le 20/08/2005 à 18:56:21

France

  Comme futurs citoyens américains, ces Juifs furent rassemblés au camp de Vittel réservé aux citoyens américains. L'émigration de Juifs européens à partir de la Hongrie, en particulier, se poursuivit pendant la guerre, sans entraves des autorités allemandes.



0
 Point de vue n°6059 de chip le 20/08/2005 à 18:57:31

France

  "Jusqu'au mois de mars 1944", dit le Rapport de la Croix Rouge, (des Juifs qui avaient le privilège de posséder des visas pour la Palestine furent autorisés à quitter la Hongrie" (Vol.I, p.648).

(La colonisation de la Palestine se poursuit de plus belle sous couvert de persécution nazie.)



0
 Point de vue n°6060 de chip le 20/08/2005 à 19:00:08

France

  Même après le remplacement du gouvernement Horthy en 1944 (il voulait conclure un armistice séparé avec l'Union Soviétique) par un gouvernement qui dépendait davantage de l'autorité allemande, l'émigration de Juifs continua.



0
 Point de vue n°6061 de chip le 20/08/2005 à 19:00:50

France

  Le Comité obtint les promesses de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis "d'aider par tous les moyens l'émigration des Juifs à partir de la Hongrie", et le CICR reçut un message du gouvernement américain: "Le gouvernement des Etats-Unis répète de façon précise qu'il fera le nécessaire pour prendre soin de tous les Juifs qui sont autorisés à partir dans les circonstances actuelles" (Vol.I, p.649).



0
 Point de vue n°6063 de chip le 20/08/2005 à 19:03:52

France

  La manipulation n'a décidément aucune limite...



0
 Point de vue n°6081 de vanessa déborah ABU SIDU le 20/08/2005 à 20:12:57

France

  Bonsoir Chip.


Ces rapports sur lesquels tu te base sont complétement érronés car les nazis n'étaient pas si bêtes n'avaient autorisé que la visite du camp de Theresienstadt ( Terezin ), en Tchécosloaquie, afin de fairecroire au monde que les juifs étaient bien traités alors que c'était totalement faux.
Theresienstadt avait de particulier que les maisons alentours dans ce camp ainsi que les boutiques étaient que de simples décors de pacotilles.



0
 Point de vue n°6085 de chip le 20/08/2005 à 20:29:56

France

  C'est le début de la fin pour vous...

Allez vous cacher comme des rats.

Vous avez ouvert la Boite de Pandore, maintenant débrouillez-vous avec vos mensonges...



0
 Point de vue n°6094 de kader le 20/08/2005 à 20:57:14

Allemagne

  vanessa,

Si même les rapports de la croix rouge internationale sont mensonsères comme tu prétends ... qui devons-nous croire ? vanessa ? qui est le baril de mensonges ?

Pour toi , tout le monde "bluff" rien que toi qui raconte la vérité ... alors qu´on sait bien, que vanessa forme des montagnes de blablabla ... des mensonges nues , sans jelleba ni kachaba (tunique) ..



0
 Point de vue n°6146 de chip le 21/08/2005 à 01:26:45

France

  Allez-y, portez plainte,depuis le temps
que vous vous indignez,je vous ridiculiserais vous et votre justice à 2 vitesses.Je vous attends de pied ferme.


Juste un petit rappel :


"Crusade in Europe" (1948) d'Eisenhower compte 559 pages ;

"The Second World War" (six volumes, 1948-1954) de Churchill compte 4 448 pages et les "Mémoires de guerre" de de Gaulle (trois volumes, 1954-1959), 2 054 pages.

Soit un total de 7 061 pages (sans compter les pages introductives) publiées de 1948 à 1959 ;

On n'y trouve aucune mention ni des « chambres à gaz » nazies, ni du « génocide » des juifs, ni des « six millions » de victimes juives de la seconde guerre mondiale.


Hâtez-vous de la déclencher votre satanée guerre mondiale, il n'y a plus que ça pour vous sauver de la banqueroute...

J'ai aussi d'autres infos concernant
Treblinka,le sol du camp a été sondé avec un radar électronique,et figurez-vous,on a rien trouvé...

Je vous l'ai dit à plusieurs reprises,c'est Internet qui va causer votre perte...



0
 Point de vue n°6148 de Kader le 21/08/2005 à 01:48:56

Allemagne

  jidehaha = vanessa ,

Je suis un des moumen que tu as cités, Frère à Chip mais pas à un sioniste. Je suis tt à fait d´acord avec lui ...Bravooo ! Dr. Chip, tu as mis à poile ces sioniste, une partie de la saleté qu´ils cachent est montée á la surface.

.........................................................................................

Le pseudo de jidehaha n´est que la vanessa, elle est de la classe des métamorphoses.



0
 Point de vue n°6149 de kader le 21/08/2005 à 01:48:56

Allemagne

  jidehaha = vanessa ,

Je suis un des moumen que tu as cités, Frère à Chip mais pas à un sioniste. Je suis tt à fait d´acord avec lui ...Bravooo ! Dr. Chip, tu as mis à poile ces sioniste, une partie de la saleté qu´ils cachent est montée á la surface.

.........................................................................................

Le pseudo de jidehaha n´est que la vanessa, elle est de la classe des métamorphoses.



0
 Point de vue n°6162 de vanessa déborah ABU SIDU le 21/08/2005 à 12:20:23

France

  Chip comment peux-tu mettre en doute les témoignages des survivants des camps ???? As-tu déjà lu les témoignages des médecins qui se trouvaient dans ces camps de la mort ???? Tu sais cette collection de livres faite par les divers témoignages des personnes qui se sont trouvées dans ces camps : les juifs, les résistants …
Mettrais-tu en doute le témoignage des résistants qui ont été déportés dans ces camps ?????
C'est vraiment ignoble ce que tu fais.
Mon grand-père maternel a été déporté dans un camp d'extermination et il m'a raconté ce qu'il avait vu, ce qu'il avait enduré.
Je te trouve écoeurant, ignoble.
Tu es un monstre au même titre que les nazis. Ta haine n'a d'égale que ta bêtise. Je ne comprends pas pourquoi tu fais autant de révisionnisme.
C'est sans doute pour donner plus de poids aux mesnonges des islamistes qui sont entre parenthèses soutenus et financés par les néonazis. Et que dire des sections musulmanes de la wehrmacht.
Tu ne nous parle de la CICR alors que cette dernière est profondément antisèmite vu qu'elle refuse en son sein la Maguen David Adom ( l'étoire rouge ) au motif que l'étoile est un signe religieux alors quid de la croix et du croissants ???? Ne sont-ils pas des signes religieux ??????



0
 Point de vue n°6174 de chip le 21/08/2005 à 13:03:46

France

  Jidehaha,

Tu as soutenu mordicus que Staline n'était pas juif,qu'il était antisemite,etc...Tu as menti sciemment,tu n'as plus aucune crédibilité,je suis désolé.


On est plus à l'époque des Faurisson,Garaudy,Thion,etc...

La chasse aux sorcières est révolue,on
est plus au Moyen Âge.

Et contrairement à ce que tu affirmes de manière péremptoire, Internet est une source d'information ultrafiable, tout y est référencé,Internet est un vecteur d’information, comme la radio ou la télévision,on puise directement les informations à la source.

D'autre part,dans les médias traditionnels, une information chasse l'autre,tandis que sur le Net, il y a toujours une trace,on peut la recouper avec une autre,etc...

Même vos compatriotes,vous savez les sionistes américains, eux aussi, ils paniquent,ils prennet soudainement conscience du pouvoir dévastateur des
réseaux informatiques...



0
 Point de vue n°6189 de chip le 21/08/2005 à 14:45:12

France

  Continues à me prendre pour un con,tu es foncièrement malhonnête,c'est plus fort que toi...

C'est comme si je te disais,le jour se lève,toi,tu soutiendrais le contraire,la
nuit tombe...

Franchement de quoi veux-tu parler ?



0
 Point de vue n°6197 de chip le 21/08/2005 à 15:14:04

France

  Tu dis que Staline était séminariste,soit,alors expliques moi pourquoi,il fit détruire les églises et monastères de Moscou.

En décembre 1931,Kaganovitch fit dynamiter la cathédrale du Saint-Sauveur(richement et lourdement décorée, ayant nécessité des tonnes d’or, d’argent, de pierres précieuses).Deux travailleurs allemands refusèrent d’exécuter ce crime. Ils furent fusillés...Kaganovitch s’attaqua aussi méthodiquement à la destruction des forts médiévaux russes.



0
 Point de vue n°6247 de vanessa déborah ABU SIDU le 22/08/2005 à 12:02:09

France

  Chip ne sais-tu pas que les communistes étaient anti-religion ????
Toi qui te prétends le spécialiste de tout, tu devrais pourtant le savoir.
Ah oui, peut-être n'as-tu pas suivi de cours d'histoire d'où sans doute tes lacunes en histoire.



0
 Point de vue n°6336 de chip le 23/08/2005 à 00:41:46

France

  Jidehaha,

vanessa déborah ABU SIDU,

Et tous les messages que j'ai posté sur
ce thème vous en faites quoi,vous êtes malhonnête jusqu'au bout,on est en train de vous "baiser" tout doucement et vous, vous feignez de l'ignorer.

Allez consulter un psychiatre,vous en avez bien besoin...



0
 Point de vue n°6339 de kader le 23/08/2005 à 02:02:37

Allemagne

  "Ah oui, peut-être n'as-tu pas suivi de cours d'histoire d'où sans doute tes lacunes en histoire"

Vanessa,
Mais bien sûr , vanessa apprends à Chip et au monde que´est ce que c´est que l´histoire !!! Tu en l´experte ... quand tu dis que Houari Boumadiane( Allah yarhamou) était un politicien tunisien ...

Et qu´est-il MAO Tsetung ? Président des USA pour toi ?

Vanessa , va lire des récits des contes pour les enfants , si encore tu les comprends, ne te mèle pas des choses qui dépassent trop ta capacité d connaisance. Tu te fais rigolote et le monde se moque de toi. Tu veux t´accrocher partout, alors que tu ignores le tout.
Conzinue de propager tes mensonges , des bluffs. Si c´est trop pour toi, va donc compter les buchettes

Pauuuuvre linda, Fais toi même du bien et n´affronte pas kes " géants", les supers intelleigents comme Chip.

D´autre part tu fais du bien aussi, tu offre un spéctacle pour te faire rigoler par les autres.

Ce ne sont aue des conseilles , vanessa.

J´ai même interrompu le travail pour te consiller , vanessa ... sois gentille et arretes tes bluffs

Bye



0
 Point de vue n°6349 de vanessa déborah ABU SIDU le 23/08/2005 à 12:59:48

France

  Kader, va te couchr ou bien va étudier l'histoire de ton peuple Ok !!!!!! Tu ne connais rien à l'histoire de l'Europe et quand je lis des ignominies et des mensonges postés par chip ton fidéle comparse, on ne peux qu'être outrée par votre manque de culture historique.
L'histoire, je la connais mieux que toi.
Tu sais je suis passionnée de géopolitique ainsi que de relations internationales alors passe-moi ton couplet comme quoi je serais débile.
Chose encore étonnante c'est qu'il n'y a pas de sujet concernant les massacres en Tchétchénie !!!!! Mais peuyt-être est-ce le fait que pour vous les tchétchénes ne sont pas des êtres humains.
Pourquoi à chaque fois s'acharner sur Israêl et sur les juifs ?????? Pourquoi aucun de vous ne pestent contre les horreurs commises dans une petite République russe qu'est la Tchétchénie ???????? Etonnant votre silence sur ce sujet !!!!!!!!!!!!!!!
Kader tu devrais plutôt réfléchir avec ton cerveau au lieu de croire que tu es le plus intelligent, chose que tu n 'es pas, je te le confirmes.
Dès qu'il y a un reportage concernant la situation au Moyent-Orien, je le regarde mais pas uniquement, je me renseigne et je réfléchis. Ce que toi tu ne fais pas, car tu ressort sans arrêts ce que tu as appris comme un petit garçon bien sage sans jamais te poser de question.
Bon sang va faire un petit tour sur www.afemo.com et après on pourra discuter. Il ne faut pas être réfractaire aux sites que je te donne. Combien de fois je suis allée sur des sites avec lesquels je n'étais pas d'accord mais pourtant j'y suis allée car la recherche de la connaissance passe par la curiosité et non pas par l'aveuglement, ce que toi tu pratique couramment.
Je vais très souvent sur les sites musulmans et pour comprendre pourquoi les femmes musulmanes portaient le foulard, j'ai essayé de comprendre en allant sur des sites, ce qui m'a aidé pour mon TD de libertés publiques et notamment pour l'exposer que je devais faire dont le sujet était la laïcité en France, et je peux te dire que j'ai passée pas mal d'heures à faire des recherches sur la question et en même temps sur l'islam.
Il en allait de même pour mes recherches pour le cours d'anglais où j'avais pris comme sujet le terrorisme et là aussi j'ai passée des heures et des heures en recherches.
Mais bien évidemment, tu nous ressort concernant le sionisme que les choses que l'on t'a apprise sans même faire des recherches de ton côté.
Vois-tu lorsque j'étais collégienne puis lycéenne, je n'apprenais pas bêtement le cours d'histoire, je me renseignais en lisant des livres, en faisant des recherches.
Mais toi à part la télévisio, je ne vois pas quelles recherches tu fais.



0
 Point de vue n°7133 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  JO de Berlin (1936) :

Dans le journal Le Monde,Sylvain Cypel (de confession juive)consacre un article à Jesse Owens, le métis américain, quadruple médaillé d'or aux Jeux olympiques de Berlin en 1936 (« 1936, à Berlin, l'Aryen 'Lutz' devient l'ami de Jesse, le métis », 17-18 septembre 2000, p. VI).



0
 Point de vue n°7134 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Le journaliste est obligé de reconnaître que l'histoire du chancelier Hitler refusant de serrer la main de Jesse Owens n'est qu'une légende.

Encore en 1991, Le Monde accréditait cette légende sous la plume de la juive Claude Sarraute, qui osait alors écrire : « Hitler a bien refusé de serrer la main de Jesse Owens, le Noir américain vainqueur aux Jeux olympiques à Berlin en 36 » (« Bleu, blanc, noir », 3 décembre 1991, p. 34).



0
 Point de vue n°7136 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Le protocole n'avait pas prévu de présentation des athlètes au chancelier et J. Owens a lui-même démenti par la suite avoir jamais été en présence de Hitler. Ce que S. Cypel aurait pu préciser, c'est que, du haut de sa tribune, Hitler, en constatant la défaite de Ludwig (« Luz » et « Lutz ») Long au saut en longueur, eut d'abord, comme beaucoup d'Allemands, « un geste de dépit puis applaudit la performance du Noir américain » (J.-P. Rudin, Nice-Matin, 4 avril 1980).



0
 Point de vue n°7137 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Le même S. Cypel a omis d'ajouter que le nom de J. Owens fut gravé à quatre reprises sur la tour d'honneur des Jeux.

Une photographie a immortalisé le geste du sculpteur allemand inscrivant l'illustre nom pour la deuxième fois tout au haut du monument.

De retour aux Etats-Unis, l'athlète eut à connaître, jusque dans les moyens de transports publics, les humiliations quotidiennes réservées aux Noirs dans son pays et il ne manqua pas de faire la comparaison avec le traitement qui lui avait été réservé en Allemagne.



0
 Point de vue n°7138 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  En 1984, lorsque le stade olympique de Berlin prit le nom de Jesse Owens, la veuve de ce dernier rappela que son mari ne s'était jamais plaint de l'Allemagne de Hitler.

Comment l'aurait-il pu ? Quand il quitta le stade au bras de son ami et rival « Luz », une ovation salua les deux athlètes. Dans l'album photographique en deux volumes consacré aux Jeux, Hitler est représenté six fois, J. Owens sept fois et les athlètes noirs en général douze fois.



0
 Point de vue n°7139 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Le chapitre consacré aux courses s'ouvre sur « l'homme le plus rapide du monde : Jesse Owens-USA ».
Le premier volume s'orne, en tête, d'un portrait d'Adolf Hitler et le second volume d'un portrait de

Theodor Lewald, juif et président du comité d'organisation des Jeux (Olympia 1936, Die Olympischen Spiele 1936 in Berlin und Garmisch-Partenkirchen, 2 vol., 1936, 292 p.).



0
 Point de vue n°7140 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Les athlètes juifs allemands aux JO :

S. Cypel écrit que « les athlètes juifs allemands [furent] empêchés de participer » aux Jeux. On lui rappellera que, le président du comité d'organisation de ces Jeux était le juif allemand Theodor Lewald, que la juive allemande Helene Mayer remporta la médaille d'argent à l'escrime et le juif allemand Rudi Ball, la médaille d'argent de hockey.



0
 Point de vue n°7141 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Il est vrai qu'au dernier moment Gretel Bergman, championne du saut en hauteur, fut écartée mais ce ne put être en sa qualité de juive ainsi que le prouvent a contrario les exemples des deux autres athlètes.

Hitler avait expressément rappelé avant les jeux que les juifs ne devaient pas être exclus de l'équipe allemande (Eliahu Ben Elissar, La Diplomatie du IIIe Reich et les juifs, Christian Bourgois, 1981, I, p.164).



0
 Point de vue n°7142 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  A propos de la participation d'athlètes juifs allemands à ces jeux olympiques, il vaut la peine de citer la réaction de Victor Klemperer, cousin du chef d'orchestre Otto Klemperer. Fils de rabbin et marié à une aryenne, il passa toute la période nationale-socialiste, y compris celle de la guerre, en Allemagne et, en particulier, à Dresde qu'il lui fallut quitter à la suite des terribles bombardements alliés de février 1945.



0
 Point de vue n°7143 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Dans son journal intime, à la date du 13 août 1936, il notait :

Les jeux olympiques, qui se terminent bientôt, me répugnent doublement. En tant que surestimation absurde du sport ; l'honneur d'un peuple dépend de ce qu'un de ses membres saute dix centimètres plus haut que tous les autres. Et d'ailleurs, c'est un nègre des Etats-Unis qui a sauté le plus haut, et la médaille d'argent d'escrime pour l'Allemagne, c'est la juive Helene M[a]yer qui l'a remportée (je ne sais pas ce qui est le plus indécent, sa participation en tant qu'Allemande du IIIe Reich ou le fait que sa performance soit revendiquée par le IIIe Reich) (Journal, I, Seuil, 2000, p. 286).



0
 Point de vue n°7144 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Entente entre nationaux-socialistes et sionistes :

Il faut dire que V. Klemperer était farouchement antisioniste. Bon nombre de juifs sionistes partageaient à peu près la même idéologie que les nationaux-socialistes. Il s'agit là d'un point qu'aujourd'hui on tente de masquer, au risque de ne plus rien comprendre à toute une série de faits historiques parmi lesquels on citera :



0
 Point de vue n°7145 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  1) en août 1933, le Ha'avara Agreement (accord de transfert) passé entre les sionistes et les autorités du IIIe Reich pour briser ou contourner le redoutable boycott économique que les autres organisations juives mondiales avaient décrété contre l'Allemagne dès mars 1933.



0
 Point de vue n°7146 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  2) l'approbation par une bonne partie des sionistes, en 1935, des lois de Nuremberg pour la protection du sang allemand (ces sionistes étaient en faveur de la protection du sang juif et contre les mariages mixtes).



0
 Point de vue n°7147 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  3) la coopération, pendant toute la guerre, des « juifs bruns » ou de « l'internationale juive de la collaboration » aussi bien avec Adolf Eichmann, qui était lui-même pro-sioniste et pro-juif, qu'avec bien d'autres responsables allemands.



0
 Point de vue n°7148 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  4) les innombrables contacts de responsables juifs avec les autorités allemandes pendant toute la guerre et cela jusqu'à la proposition par le Lehi, alias Groupe Stern, d'une alliance militaire contre la Grande-Bretagne (janvier 1941) ou la rencontre, en avril 1945, entre Heinrich Himmler et une sommité du Congrès juif mondial, Norbert Masur.



0
 Point de vue n°7149 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Sionistes et nationaux-socialistes étaient également en faveur d'une « solution finale territoriale de la question juive » (territoriale Endlösung der Judenfrage). Il va sans dire que, comme toutes les collaborations, coopérations ou cohabitations, surtout en matière politique, les arrière-pensées, les manœuvres, les machinations et les retournements ne manquaient pas.



0
 Point de vue n°7150 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  L'essor du sionisme allemand en 1936 :

En février 1936, soit quelques mois avant l'ouverture des Jeux olympiques, les sionistes allemands avaient officiellement tenu leur congrès à Berlin. La même année, l'Allemagne comptait une quarantaine de centres sionistes d'entraînement (Umschulungslagern) pour la préparation des jeunes juifs aux métiers agricoles ou autres à exercer ultérieurement en Palestine.



0
 Point de vue n°7151 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  La presse juive en Allemagne connut à cette époque un prodigieux essor. On parla d'un réveil ou d'un renouveau de la conscience juive. Assurément les juifs antisionistes déploraient ou condamnaient cet état de fait. Beaucoup de juifs, en particulier dans les vieilles générations, revendiquaient leur germanitude et vivaient comme un drame ce que, de leur côté, de jeunes juifs tenaient pour une solution d'avenir.



0
 Point de vue n°7152 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Les Allemands autorisaient la constitution de groupes paramilitaires juifs avec uniforme et un drapeau blanc et bleu (le drapeau du futur Etat d'Israël) à condition toutefois que ces groupes ne paradent pas dans les rues mais seulement dans leurs écoles ou casernements.



0
 Point de vue n°7154 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  Des rencontres sportives opposaient parfois jeunes sionistes et jeunes nationaux-socialistes.

Sur tous ces aspects, on peut lire, en particulier, soit le livre de Francis Nicosia, The Third Reich and the Palestine Question (Austin, University of Texas Press, 1985), soit la remarquable étude d'Otto Dov Kulka, « The reactions of German Jewry to the National-Socialist Regime » aux pages 367-379 du livre de Jehuda Reinharz, Living with Antisemitism (Hanover, New Hampshire, University Press of New England,1987), soit encore le livre d'Emmanuel Ratier, Les Guerriers d'Israël (Facta, 1995).



0
 Point de vue n°7155 de chip le 29/08/2005 à 22:37:21

France

  On pourra également consulter sur ces sujets soit l' Encyclopaedia Judaica, soit l'Encyclopedia of the Holocaust, où je recommande l'entrée « Lohamei Herut Israel » au sujet de l'offre par le Lehi, dont faisait partie Y. Shamir, d'une alliance militaire entre juifs et allemands contre la Grande-Bretagne.



0
 Point de vue n°7195 de vanessa déborah ABU SIDU le 30/08/2005 à 20:03:14

France

  Décidemment chip tu continues sur ta lancée révisioniste !!!!!!! Tu es vraiment écoeurant !!!!!!!!!!!
Tu ne cesse de citer des sources révisionnistes. N'es-tu par hasard un proche de Le Pen pour tenir de tels propos ??????????????????????????????????????????????????????????????



0
 Point de vue n°7213 de chip le 30/08/2005 à 23:24:33

France

  C'est ton tour de garde ce soir...



0
 Point de vue n°9183 de chip le 17/10/2005 à 00:40:01

France

  Youri Gagarine n'est jamais allé dans l'espace !!!

Etonnant, non ?



0
 Point de vue n°9303 de chip le 17/10/2005 à 23:06:14

France

  Dans son livre " Before Hitler (Genève,1975), le professeur d'histoire juif Dietrich Bronder,a montré que les juifs ont financé Adolf Hitler,l'ont aidé à s'emparer du pouvoir.Il montre également que la plupart des cadres Nazis étaient juifs ou demi-juif,ou étaient mariés à des juives.

Bien sûr, son bouquin a été interdit en Allemagne.

Par exemple, le SS Heinrich Himmler était juif,ainsi que le démontre l'écrivain juif Willi Frischauer dans son livre "Himmler Evil Genius of the Third Reich", Londres, 1953.

La mère de Rudolph Hess(né en Egypte) était juive.C'était un homosexuel,on le surnommait affectueusement "Fraulein Anna" dans les cercles homo de Munich.

^-^

Eva Braun était une demi-juive,elle a été présentée à Hitler par le photographe Heinrich Hoffman(demi-juif)


Concernant Hitler,je suis tombé sur un document intéressant,il aurait eu une liaison avec une française lors de la Première Guerre Mondiale(Charlotte Lobjoie),ainsi vint au monde le petit Jean Loret(18 mars 1918).

Sacré Adolf...



0
 Point de vue n°9514 de chip le 30/10/2005 à 20:58:40

France

  Les conseillers aux affaires économiques de Mussolini étaient tous juifs :

H.Ancona, A.Lauria et T.Meteyer.

L'idéologue nazi Alfred Rosenberg appelait Mussolini le valet des Juifs.

Les juifs ont contribué au mouvement fasciste italien,en effet, William Rubinstein (professeur d'Histoire à l'Université de Wales) l'a montré dans son étude "A people Apart: The jews in Europe, 1789-1939" (Oxford, 1999).



0
 Point de vue n°10267 de chip le 24/11/2005 à 18:17:03

France

  « (Je suis) fortement favorable à l'utilisation de gaz empoisonné contre les tribus non-civilisées. L'effet moral devrait être bon, et il répandrait une vive terreur. »

Winston Churchill.

Churchill était juif,en effet, sa mère était juive,sa spécialité l'adultère...



0
 Point de vue n°10392 de chip le 28/11/2005 à 21:14:22

France

  Le 8 novembre 1923,suite à un coup d'état qui a mal tourné(en fait très mal organisé),Hitler se cacha chez une juive Hanfstaengl à Munich.

Etonnant pour quelqu'un qui soit-disant
détestait les Juifs...



0
 Point de vue n°13439 de chip le 23/02/2006 à 18:00:47

France

  Le 21 janvier 1793,le bourreau Juif Samson assisté de son fils Henri exécutèrent le Roi Louis XVI.Sa femme Marie Antoinette fut guillotinée le 16 octobre 1793,le jour de Yahvé...



0
 Point de vue n°16110 de chip le 15/06/2006 à 22:12:17

France

  L'AFFAIRE DE L'UGIF :

L'Union générale des Israélites de France (UGIF) fut fondée le 29 novembre 1941. L'UGIF-Nord commença à fonctionner en janvier 1942 et l'UGIF-Sud en mai 1942. Les responsables les plus connus en furent André Baur, Georges Edinger, Raymond Geissmann, Gaston Kahn, Raymond-Raoul Lambert, Albert Lévy et Marcel Stora. Elle fut en rapports constants avec la «Gestapo», c'est-à-dire, en fait, avec le Service de Sûreté allemand (notamment Theodor Dannecker et Aloïs Brunner) et avec le Commissariat général aux questions juives établi par le gouvernement du maréchal Pétain (avec, pour responsables successifs, notamment Xavier Vallat et Louis Darquier de Pellepoix).
En 1943, certains responsables de l'UGIF furent internés à Drancy pour diverses raisons, puis déportés et ne revinrent pas de déportation mais d'autres exercèrent leurs responsabilités jusqu'à la dissolution de l'UGIF en septembre 1944, après le départ des Allemands de Paris. En août 1944, Georges Edinger fut interné quelques jours à Drancy comme suspect de collaboration puis relâché.
On pouvait — et on peut encore — reprocher à l'UGIF d'avoir contrôlé la population juive de France pour le compte des Allemands, d'avoir incité les juifs à l'obéissance aux lois allemandes et de Vichy, d'avoir coopéré à la préparation des rafles (sans en prévenir les intéressés) et d'avoir, en particulier, aidé les Allemands à se saisir des enfants juifs qui étaient hébergés dans des homes placés sous son contrôle (ce fut le cas, par exemple, pour les enfants d'Izieu).
A la date du 9 février 1943, l'effectif de l'UGIF-Nord comptait, à elle seule, 919 employés ; parmi les diverses catégories de personnel appointées en zone nord se trouvaient… 20 huissiers. En 1942, l'UGIF possédait des bureaux en 14 villes de la zone nord, dont Paris, et en 27 villes de la zone sud, dont Vichy.



0
 Point de vue n°16111 de chip le 15/06/2006 à 22:34:29

France

  Il fallait également compter, à Paris et en banlieue, quelques dizaines d'établissements à caractère social (cantines, ouvroirs, dispensaires, écoles, patronages, etc.) et, en zone sud, de nombreux homes d'enfants et des fermes-écoles, particulièrement dans la Creuse.
Les fonds, considérables, provenaient, pour la zone nord, principalement des biens confisqués aux juifs par les autorités allemandes ou françaises et, pour la zone sud, principalement de l'argent distribué, en pleine guerre, par le fameux American Jewish Joint Distribution Committee. Plus connu sous le nom de «Joint» (Joseph Schwartz à Lisbonne et Saly Mayer à Berne), ce comité distribua, pendant toute la guerre, avec l'assentiment des Allemands, de considérables sommes d'argent aux juifs, y compris aux juifs de Berlin en 1944 et il envoya des colis aussi bien dans des camps de concentration que dans des ghettos. Le «Joint» avait été fondé en 1914 par le banquier Felix Warburg. L'UGIF reçut également des subsides de l'État français et bénéficia de l'aide du syndicat des banques françaises. Ce fut le cas, par exemple, à la suite d'une sanction financière d'un milliard de francs imposée par les Allemands à cause d'une série de graves attentats perpétrés contre des membres de la Wehrmacht : l'UGIF obtint un prêt qui lui permit de ne pas taxer les juifs et de ne pas recourir à son propre argent ; en fin de compte, elle ne versa aux Allemands que le quart du prêt [3] et conserva par devers elle le reste de l'argent.
Après la Libération, l'affaire de l' UGIF sera étouffée et le procès public évité. Un jury d'honneur se réunira sous la présidence de Léon Meiss, président du CRIF. Il acquittera les accusés en première instance et en appel. Les pièces du procès n'ont jamais été publiées. Personne ne sait ce que sont devenus les 750 000 000 F que s'est appropriés l' UGIF : le CRIF se les est-il, à son tour, appropriés ?


3.Phillippe Boukara, «French Jewish Leadership during the Holocaust», Patterns of Prejudice, 1988, 1, p. 50). Il s'agit du compte rendu d'un livre du meilleur spécialiste de la question, Richard Cohen : The Burden of Conscience, French Jewish Leadership during the Holocaust [Le Poids de la conscience : Les dirigeants de la communauté juive française pendant l'Holocauste], Bloomington, Indiana, USA, University Press, XIV-237 p. R. Cohen y montre «l'habileté financière [de l'UGIF-Nord]».



0
 Point de vue n°16114 de chip le 15/06/2006 à 23:37:37

France

  VIE QUOTIDIENNE DES JUIFS ALLEMANDS PENDANT LA GUERRE (TROIS DOCUMENTS) :

On sait qu'en mars 1933 les organisations juives mondiales décrétaient la guerre économique contre l'Allemagne. En septembre 1939, Chaïm Weizmann déclarait la guerre armée. En Europe, pendant toutes les années de guerre, la résistance juive — en particulier communiste — fut active. Pour ne prendre que cet exemple, le 13 mai 1942, onze juifs communistes appartenant au groupe Herbert Baum et au groupe Werner Steinbrinck (également appelé «groupe Franka») organisèrent l'incendie de l'exposition «Le Paradis soviétique» au Lustgarten de Berlin. Cinq civils allemands trouvèrent la mort dans cet incendie [1].
Les Allemands tenaient les juifs dans leur ensemble pour les représentants d'une puissance belligérante hostile d'autant plus redoutable que, sur le plan international, elle était dotée de moyens considérables dans le domaine financier (l'argent, nerf de la guerre) et dans celui des médias et de la propagande. Les attentats entraînaient des représailles et les représailles, de nouveaux attentats. De même que les Américains ou les Canadiens, estimant dangereuses ou hostiles les personnes d'origine japonaise, décidaient, malgré l'absence d'attentats ou de sabotages, de placer ces dernières dans des camps de concentration, de même les Allemands procédèrent-ils à l'évacuation et à la mise en camps de concentration, de travail ou de transit d'une grande partie des juifs allemands. Mais il a subsisté durant toute la guerre, au grand jour, une vie juive en Allemagne. On trouvera, ci-dessous, trois documents qui permettent de fournir une esquisse de cette vie quotidienne : un journal, un extrait de l'annuaire des téléphones, une carte d'alimentation. Il va de soi que plus la guerre se prolongeait et plus cette vie se détériorait, comme celle des autres Allemands, d'ailleurs.



0
 Point de vue n°16115 de chip le 15/06/2006 à 23:39:03

France

  UN JOURNAL

Le premier est l'hebdomadaire Jüdisches Nachrichtenblatt [L'Informateur juif] qui paraissait, en toute légalité, durant la seconde guerre mondiale, à l'intention des communautés religieuses israélites allemandes. Il faut y insister, cet hebdomadaire était parfaitement officiel et ses titre, adresse et numéro d'appel figuraient à l'annuaire téléphonique. Le siège du périodique se trouvait à Berlin N4, Oranienburger Straße 40/41. On y perçoit le reflet d'une organisation bien structurée et d'une autonomie sociale, brimée mais sans signe tragique, souvent même paisible, si l'on considère l'époque et ses bouleversements éprouvants pour le restant de la population allemande. A cause du manque de papier, tous les journaux allemands virent leurs dimensions se réduire. Ce fut le cas du Jüdisches Nachrichtenblatt en janvier 1943 et la dernière livraison parut en décembre de la même année.
Analysons la livraison numéro 23 de l'année 1942, en date du 5 juin. On y trouve annoncés les cultes qui se tiendront dans les neuf synagogues berlinoises pour la semaine du 5 au 12. On y lit aussi les éphémérides selon le calendrier juif pour la semaine correspondante, à partir du sabbat suivant, c'est-à-dire «du 21 au 28 Siwan 5702». Ou encore, un avis concernant la permanence du service de pompes funèbres juives, avec les heures d'appel aux différents numéros de téléphone. On annonce l'activité du culte dans deux autres villes, Francfort-sur-le-Main et Hambourg.
Le décès à Berlin, à l'âge de 86 ans, d'une personnalité originaire de Dessau fait l'objet d'une rubrique spéciale. Il s'agit de l'ancien banquier Paul (Israel) Märker. «Monsieur Märker», peut-on lire, «fut pendant plusieurs dizaines d'années trésorier de la fondation Cohn-Oppenheim et membre du Comité de direction de la communauté de Dessau. Il a rendu de grands services à la communauté juive.»
Pour la ville de Rheydt, on fait part des noces d'or d'un couple «qui jouit d'une grande estime parmi les juifs de l'endroit. Monsieur Spier s'est signalé notamment en accomplissant gracieusement la charge de récitant pour permettre le maintien des cérémonies religieuses». L'article principal du Jüdisches Nachrichtenblatt consiste en l'exposé purement technique des nouvelles dispositions légales sur la démission volontaire des membres des communautés juives qui ne pouvaient avoir lieu que dans d'étroites limites. De même paraît une rubrique prescrivant l'obligation, pour les Israélites, de ne faire appel qu'à des coiffeurs juifs.
Pour le reste, il y a les annonces, qui éclairent la vie quotidienne des juifs en Allemagne en 1942.
Les annonces familiales d'abord. On fait part d'un mariage pour le 7 juin. D'autres jeunes mariés répondent aux vœux reçus. Un jeune garçon remercie ceux qui l'ont félicité à l'occasion de sa barmitzva. Des noces d'argent, des noces d'or encore. On célèbre les anniversaires de personnes dont les âges vont de soixante à quatre-vingt-dix ans. Puis les nécrologies de personnes décédées le plus souvent à un âge avancé, d'autres plus jeunes «après une longue et pénible maladie». Une dame et une autre «se sont paisiblement endormies» [sanft entschlafen].
Bref, en pleine guerre, les joies et les peines habituelles de la vie.
Il y a encore d'autres annonces, plus prosaïques. Une librairie juive [Jüdischer Buchvertrieb] fait de la réclame pour quelques titres : une biographie de Theodor Herzl, le père du sionisme ; une autre de Moses Heß, le fondateur du socialisme moderne ; une autre encore de Chaïm Arlosoroff, activiste sioniste assassiné en 1933 (à Tel-Aviv). Elle vend aussi des livres d'occasion, au comptoir ou par correspondance. Le paiement se fait à l'enlèvement ou à la commande, mais on garantit les envois par retour du courrier.
Une dame, «professeur diplômée», propose des leçons particulières d'anglais et de français. Un professeur de musique ne donne ses cours qu'à domicile. Des personnes recherchent une pension de famille juive. Il y a des offres et des demandes de locaux à louer, meublés ou non.
Les praticiens de l'art de guérir, médecins, dentistes, kinésithérapeutes, doivent obligatoirement spécifier qu'ils ne sont autorisés qu'à soigner des patients juifs, mais ils annoncent leur pratique. Il leur est réservé une rubrique d'annonces «Soins de santé» où chacun donne, avec son adresse et son numéro de téléphone, les jours et heures de ses consultations. Le Dr Jacob, Wilmersdorf, Badensche Str. 21, II (coin de la Kaiserallee), tél. 87 70 28, consulte de 10 à 12 h et de 4 à 7 h, sauf le lundi et le mercredi après-midi ; le samedi après-midi et le dimanche matin, uniquement sur rendez-vous. Le Dr Berthold Alexander est radiologue et reçoit de telle à telle heure au 19 de la Augsburger Straße, matin et après-midi (même le dimanche, si l'on comprend bien), mais le samedi uniquement en matinée. Le Dr Leopold Berendt, Friedrichstraße 3, lui aussi, reçoit le mercredi et le dimanche matin, ainsi que le samedi après-midi, mais uniquement sur rendez-vous. De même encore, le Dr Herbert Rittler reçoit en consultation Markgrafenstraße 20, sauf le samedi après-midi et le dimanche matin sur rendez-vous. Sally Rosenthal est kinésithérapeute et assure des massages médicaux et des bains de lumière localisés, qu'elle dispense sur rendez-vous à la Neuen Roßstraße et le samedi de 10 h à 14 h sans interruption. Et elle est agréée par toutes les caisses de sécurité sociale réservées aux juifs [Zu allen Krankenkassen nur für Juden zugelassen]. «J'ai rouvert mon cabinet», annonce le Dr Max Brandenstein, de Hambourg, au rez-de-chaussée de la Bundesstraße 35a, et on peut l'atteindre au numéro de téléphone 55 71 50, au nom de Siegmund Elias (cet annonceur avait eu des ennuis — on ne sait de quel ordre — mais enfin, sa situation se rétablissait, semble-t-il).
On propose une garde «consciencieuse et affectueuse» pour des vacances de convalescence, à deux ou à trois enfants d'âges allant jusqu'à six ans, que l'on ira chercher et reconduire à domicile.
Telle était, prise sur le vif, l'existence juive dans la capitale et dans quelques grandes villes du Reich au milieu de la guerre. Il existait un bulletin de liaison et des lecteurs qui en profitaient pour communiquer entre eux. Quelle qu'en soit l'importance ou le caractère dérisoire, il doit être permis d'en faire la constatation, sans rien affirmer, sans forcer les conclusions.



0
 Point de vue n°16116 de chip le 15/06/2006 à 23:40:40

France

  UN ANNUAIRE TÉLÉPHONIQUE

Une autre pièce intéressante sort d'un annuaire téléphonique dont voici le titre complet : AMTLICHES FERNSPRECHBUCH für den Bezirk der Reichspostdirection BERLIN — Herausgegeben von der Reichspostdirektion Berlin / Ausgabe Juni 1941 / Stand vom 1. Februar 1941 [Annuaire officiel des téléphones pour le secteur postal de Berlin — édité par la direction des Postes du Reich pour la section de Berlin / Édition de juin 1941 / État du 1er février 1941].
Aux pages 581 et 582 sont groupés les numéros d'appel des associations juives de la capitale. Il y en a deux colonnes et demie de texte serré, énumérant les différents centres, leurs adresses, les activités assurées, les services mis à disposition des membres. Voici reproduite la première partie de la première rubrique, celle de la Fédération religieuse juive : Communautés juives de Berlin, société enregistrée [Jüdische Kultusvereinigung Jüdische Gemeinde zu Berlin eV. (eingetragener Verein)] :

Bâtiments administratifs N4 Oranienburger Str 28, 29 et 31 –
*42 59 21.
Le central permet d'atteindre les services suivants :
Archives – Bureau des constructions – Service des cotisations –Encaissements – Gestion financière – Gestion immobilière – Direction générale – Comptabilité générale – Caisse centrale – Cadastre – Bureau du culte et des mariages – Service du matériel – Service du personnel – Service de la presse – Service juridique – Service de révision – Service des écoles – Bureau des statistiques – Secours d'hiver – Aide au logement – Service central des homes de vieillards.
En soirée et la nuit : Plörin, Oranienburger Str 29 (42 94 27).
Salle du conseil de la Présidence (42 94 30).

Bâtiments administratifs N4 Oranienburger Str 31 –
*42 51 31.
Le central permet d'atteindre les services suivants :
Office de l'émigration – Changement de métier et service social – Arbitrage et conseil juridique – Aide aux sans abris – Aide à l'entreprise (argent).
Emploi et service des étrangers (42 51 31).
*42 63 96.

Ce qui est reproduit ci-dessus ne représente qu'un peu plus de 13 % de l'espace réservé dans l'annuaire aux associations juives reliées au réseau téléphonique de Berlin en 1941, donc en pleine guerre.
Dressons une liste tirée de ces rubriques, montrant la complexité de la structure sociale juive dans la seule capitale du Reich à cette époque. La liste n'est pas exhaustive, parce que certaines entrées se répètent dans les différentes sections :

Administration des écoles — Aide à l'entreprise (fonds) — Aide au logement — Aide aux prisonniers et aux sans abris — Aide à l'enfance — Arbitrage et conseil juridique — Archives — Assistance aux malades — Association pour la culture juive en Allemagne — Bâtiments administratifs — Bienfaisance et protection de la jeunesse — Bureau des statistiques — Bureau des constructions — Bureau du culte et des mariages — Cadastre — Caisse centrale — Chambre d'habillement — Cimetières (inspection des) — Clinique privée juive — Comptabilité générale — Cuisines communautaires — École ménagère — École primaire (garçons) — École primaire (filles) — École privée supérieure — École de commerce — École professionnelle pour le dessin de mode et la décoration — École de chimie — École ménagère — École moyenne — Écoles primaires (huit adresses) — Emploi et service des étrangers — Encaissements — Équipe de fossoyeurs — Fonds national juif (société enregistrée) — Foyer pour infirmières — Foyer pour institutrices israélites — Foyer pour jeunes filles — Gestion financière — Gestion immobilière — Home pour dames et jeunes filles — Home pour jeunes gens juifs — Home de vieillards et de soins — Home pour nourrissons et jeunes enfants juifs — Home pour malades — Home pour enfants et adolescents — Homes pour enfants (trois adresses) — Hôpital Auguststr. 16 — Hôpital Elsasser Str. 85 — Hôpital Iranische Str. 2 — Hôpital Schulstr. 78 — Maison d'éducation — Maison pour aveugles Stylz — Maison pour sourds-muets et malentendants — Mise au travail et service des étrangers — Nationalfonds (société enregistrée) — Office de l'émigration — Pension pour vieillards — Permanence d'aide [Bereitschaftsfürsorge] — Population résidente [Insasse] — Protection de la jeunesse — Reclassement professionnel et service social — Résidence sud — Résidence nord — Résidence Weißensee — Résidence centrale — Salle de lecture pour les enfants — Secours d'hiver — Séminaire juif pour jardins d'enfants et garderies — Service de la presse — Service de révision — Service des écoles —Service du matériel — Service de santé — Service de la presse — Service d'immigration — Service des écoles — Service central des homes de vieillards —Service des cotisations — Service juridique — Service du personnel — Service du matériel.


Il fait peu de doute que la population juive établie en Allemagne bénéficiait d'institutions propres et légalement reconnues. Leur situation officielle reflète la position des autorités à leur égard, mais elle était aussi parfaitement cohérente avec l'état d'esprit de la population allemande, comme en témoignait, fin 1941, le journaliste juif américain George Axelsson. En mission professionnelle en Allemagne, il câblait un reportage à son journal, le New York Times (qui le publiait le 10 novembre 1941, page 31), sur le Reich et sur les plus de 200 000 juifs qui y séjournaient encore. Il le concluait en ces termes : «Dans les lieux publics et dans ses contacts de travail dans les usines, l'ouvrier allemand semble considérer le juif comme un égal.» [2]

Tout cela n'est guère compatible avec l'image des juifs dans l'Allemagne de cette époque telle qu'on la présente habituellement. Nous sommes loin d'une horde traquée, disloquée, sans aucune espèce de recours, sans aucun bien, sans aucun droit. Ce sort-là ne fut pas celui des juifs en général, mais bien celui que des millions d'Allemands devraient subir à partir de 1945. Dans l'esprit du public, il s'est fait assez facilement la substitution, induite par la propagande, entre la déchéance souvent fictive des juifs sous le Reich et celle qui ne fut que trop réellement infligée aux Allemands, surtout aux déportés chassés de l'Est, après 1945.
On ne manquera pas d'opposer que l'annuaire en question ici remonte à 1941 et que toute l'organisation qu'il reflète ne tarda pas à être anéantie peu après. Il ne semble pas. Le Comité International de la Croix-Rouge a publié juste après la guerre un ouvrage sur les camps de concentration allemands : L'Activité du CICR en faveur des civils détenus dans les camps de concentration en Allemagne (1939-1945) [3e édition, Genève 1947]. On y trouve à la page 103, le rapport, daté du 16 avril 1945, d'un de ses délégués sur ses pourparlers avec le SS-Obergruppenführer Müller, de la SS-Führungshauptamt. On y peut lire cette phrase :

D'autre part [Müller] me permit de placer sous la protection du CICR le camp de rassemblement juif de la Schulstrasse 78 à Berlin, ainsi que l'hôpital juif de l'Iranische Strasse 2, également à Berlin. [3]


Ces deux adresses figurent bien dans la liste que nous donnions ci-dessus et sont effectivement celles de deux hôpitaux qui subsistaient donc encore en tant que propriété juive à la fin du conflit. On aimerait savoir ce qu'étaient devenus les deux autres, ainsi que le reste du patrimoine immobilier de la communauté juive. Il n'est pas téméraire de penser qu'ils se trouvaient, pour une bonne part, comme des milliers d'autres immeubles, parmi les ruines de Berlin bombardé [4].



0
 Point de vue n°16117 de chip le 15/06/2006 à 23:42:44

France

  UNE CARTE D' ALIMENTATION

Mais de l'administration juive, et d'ailleurs des civils juifs eux-mêmes, est-il seulement vraisemblable qu'il en subsistât encore quelque chose ou quelques-uns en Allemagne à la fin du conflit ? Voici un élément de réponse que fournit en sa page 324 le livre de Gérard Silvain, La Question Juive en Europe, 1933-1945 [5]. Sous le fac-similé d'un document l'auteur a inscrit cette légende :

1945
Carte d'alimentation (produits de première nécessité) pour adulte. Le cachet «JUDE» a été apposé non seulement sur la carte mais aussi sur le coupon.
Entre le 5 février et le 4 mars 1945 existait-il encore des Juifs en liberté sur le territoire allemand ?
Cette carte, dont les tickets sont découpés, prouve qu'elle a été utilisée et permet donc de répondre par l'affirmative.


De fait, la période de validité de la carte reproduite courait du 5 février au 4 mars 1945, et l'office de ravitaillement émetteur était celui de Munich-ville. Il est bien exact que non seulement la carte mais aussi les coupons portaient la mention «JUDE» ; cette mention n'était nullement apposée au moyen d'un tampon mais imprimée, ce qui signifie que le nombre de destinataires de ces cartes était important et justifiait l'impression. Il fallait donc programmer cette impression. Les cartes de ravitaillement n'étaient pas distribuées à la volée, mais sur la foi de listes nominales rigoureusement dressées, on s'en doute. Ces listes ont-elles toutes disparu, de toutes les archives, de toutes les villes d'Allemagne? On a peine à le croire, mais alors, que ne les produit-on ?

En outre, les juifs sont surtout citadins et, à ce titre, ils étaient particulièrement vulnérables puisque les Alliés ne bombardaient principalement que les villes. Combien en est-il mort de la sorte, brûlés à domicile ? Sauf erreur, on ne nous l'a jamais dit, mais là aussi les chiffres prouvés doivent avoir survécu.
Dans certains cas, des enfants juifs étaient envoyés à la campagne pour échapper aux bombardements ; ce fut, entre autres, le cas de Lea Rosch, aujourd'hui importante personnalité de la télévision allemande.

La période du 5 février au 4 mars 1945 fut celle du bombardement de Dresde (13/14 février 1945). Les Alliés tuaient par le feu les civils allemands. Les Allemands, on le voit, nourrissaient les civils juifs.

En mai 1945, les Soviétiques installèrent le Dr Werner à la tête de la mairie de Berlin. Ils lui demandèrent de créer près le conseil municipal une institution des cultes composée d'un prêtre catholique, de deux pasteurs protestants et d'un rabbin représentant, pour sa part, les 6 000 juifs de Berlin (Georges Soria, L'Allemagne a-t-elle perdu la guerre ?, Bibliothèque française, 1947, p. 23).


1.


Voy. Eliahou Maoz, «Une Résistance juive en Allemagne», Commémoration de la révolte des ghettos, Jérusalem, mars 1965, 15 pages éditées en photocopie par le département d'organisation de l'Organisation sioniste mondiale ; voy., aussi, l'article «Berlin» de l'Encyclopedia Judaica (1971).

2.


Cité par James J. Martin, The Man Who Invented Genocide / The Public Career And Consequences of Raphael Lemkin, Institute for Historical Review, Torrance, 1984, p. 35. Sur l'exacte condition des juifs travaillant aux côtés d'ouvriers allemands à Fürstengrube, l'un des 39 camps auxiliaires du camp d'Auschwitz, on peut lire l'étonnant document NI-10847 traduit, assez mal, dans La Persécution des juifs dans les pays de l'Est présentée à Nuremberg, recueil de documents publié sous la direction de Henri Monneray, éditions du Centre [de documentation juive contemporaine], Paris, 1949, p. 201.

3.


«L'hôpital juif de Berlin, dirigé par le Dr Walter Lustig, fonctionna jusqu'à la fin de la guerre ainsi que le cimetière juif de Weissensee» (article «Berlin» de l'Encyclopedia of the Holocaust, 1990).


4.

Le 24 novembre 1943, un bombardement de l'aviation britannique détruisait la «Nouvelle Synagogue» du 30, Oranienburgstrasse. La photographie de cette synagogue en flammes a, depuis 1945, circulé dans le monde entier avec l'explication suivante : la synagogue a été détruite par un incendie volontaire, dû aux nazis, pendant la Nuit de Cristal du 8/9 novembre 1938. Encore récemment, la Poste fédérale allemande éditait un timbre-poste présentant cette version des faits également répétée dans le Monde (Frédéric Edelmann, «Le Souvenir d'une négation», 8 février 1992, p. 17). Pourtant, en 1987, une publication de la communauté juive de Berlin, préfacée par Heinz Galinski, responsable de la communauté juive de Berlin, avait admis la vérité (voy. la brochure Wegweiser durch das jüdische Berlin — Guide du Berlin juif).


5.

Paris, éd. Jean-Claude Lattès, 1985.



0
 Point de vue n°16124 de vanessa déborah abu sidu le 16/06/2006 à 09:35:47

France

  Chip,


Ton comportement démontre une seule et unique chose : ta haine des juifs. Je ne sais pas ce que tu essaie de prouver en avançant de tels faits.

Mais sache une chose c'est que l'UGIF, ne fut pas crée spontanément mais sur injonctions des autorités allemandes. Mais peut-être que les auteurs que tu cites ne sont pas au courant de ce fait ou bien tentes de le cacher.


Au fait, il y a des Juifs en Israël qui furent poursuivis pour avoir des kapos. Mais ils étaient rares à avoir été des kapos.


De plus, on ne sait pas comment on aurait réagi à cette époque troublée que fut la seconde guerre mondiale. Ni toi ni moi n'avons connue personnellement cette époque.


Seulement, les gens qui l'ont connu ont vécu dans l'horreur. Oui, l'horreur !!!!!


Tu accuses les Juifs d'avoir collaboré avec le régime nazi mais c'est complétement faux !!!!! D'ailleurs, quelle serait ta réaction si on te demandait de choisir entre ta famille et ton peuple ???? Que choisirais-tu ???? Tu vois le choix fut difficile.


Pour ton information, les Juifs ne vivaient pas bien dans l'Allemagne nazi comme tu semble le faire croire. Les Juifs furent soumis à des lois extrêmement restrictives. Et subirent bon nombre d'humiliations.


Tu prétends entre autre chose que les Juifs ne furent jamais persécuté alors que fut Die Kristal Nacht, selon toi ???? Une partie de plaisir pour les Juifs qui furent tabassés et qui virent leurs magasins et leurs synagogues partir en fumée ????!!!!!!


Voici les événements de la seconde guerre concernant la vie des Juifs dans l'Allemagne nazie, que tu pourras facilement vérifiées :

- 30 janvier 1933 : Hitler devien chancelier du Reich

- 5 mars 1933 : Premières actions isolées contre les Juifs

- 24 mars 1933 : Le Reichstag donne les pleins pouvoirs à Hiter

- 1er avril 1933 : Boycottage d'un jour du commerce juif

- 7 avril 1933 : Les fonctionnaires juifs sont mis en disponibilité, excepté les militaires

- 25 avril 1933 : Les enfants juifs sont partiellement exclus des écoles et des universités

- 16 juin 1933 : Il vit en Allemagne environ 500 000 Juifs

- 14 juillet 1933 : Les "indésirables" peuvent perdre la nationalité allemande

- 2 août 1934 : Mort du président Hindenburg. Hitler prend la tête de l'Etat allemand comme "Führer" et chancelier

- 16 mars 1935 : Restauration du service allemand

- 6 septembre 1935 : La vente, dans les rues, des journaux juif est interdite

- 15 septembre 1935 : Les mariages entre Juifs et autres citoyens allemands sont interdits. Les Juifs ne peuvent avoir de domestiques des Allemands ayant moins de 45 ans

- 30 septembre 1935 : Tous les fonctionnaires juifs sont congédiés

- 7 mars 1936 : Les Juifs perdent le droit de vote. Occupation de la Rhénanie

- 1er août 1936 : Ouverture des Jeux Olympiques de Berlin

- 2 juillet 1937 : Limitation stricte du nombre des élèves juifs dans les écoles

- 16 novembre 1937 : Les Juifs n'obtiennent de visa pour l'étranger qu'à titre exceptionnel

- 13 mars 1938 : Entrée des troupes allemandes en Autriche ( -> Anschluss )

- 26 avril 1938 : Les Juifs doivent établir un relevé de leurs biens

- 6 juillet 1938 : Certains métiers sont interdits aux Juifs

- 27 juillet 1938 : Les rues qui portaient des noms juifs sont débaptisées

- 30 septembre 1938 : Les médecins juifs ne sont plus considérés que comme des infirmiers

- 5 octobre 1938 : Les passeports juifs sont marqués d'un "J"

- 28 octobre 1938 : 17 000 Juifs "apatrides" sont refoulés en Pologne

- 7 novembre 1938 : Attentat du Juif Herschel Grynszpan contre le conseiller d'ambassade Von Rath, à Paris

- 8 novembre 1938 : Premiers excès commis contre les Juifs

- 9 novembre 1938 : Mort de Von Rath
Début du pogrom

- 10 novembre 1938 : Pogrom ( nuit du 9 au 10 )

- 11 novmebre 1938 : Il est interdit aux Juifs d'avoir ou de porter des armes

- 12 novembre 1938 : Amende expiatoire de 1 milliard de Reichsmarks infligée à toute la communauté juive.
Les Juifs doivent rembourser eux-mêmes, sans délais, tous les dégâts commis pendant le pogrom.
Toute industrie et tout commerce sont interdits aux Juifs.
Leur sont également interdits : théâtres, cinémas, salles de concerts et d'expositions

- 15 novembre 1938 : Tous les enfants juifs sont exclus des écoles allemandes.

- 23 novembre 1938 : Toutes les sociétés juives sont dissoutes.

- 28 novembre 1938 : Limitation du droit de libre circulation des Juifs sur l'étendue du territoire allemand.

- 3 décembre 1938 : On retire aux Juifs leur permis de conduire.
Les juifs doivent vendre leurs entreprises et remettre leurs valeurs ainsi que leurs bijoux.

- 8 décembre 1938 : Les universités sont interdites aux Juifs.

- 1er janvier 1939 : Carte d'identité obligatoire pour les Juifs; ils n'ont le droit de porter que des prénoms juifs; s'ils ont un prénom allemand ils doivent lui adjoindre le nom "Israël", pour les hommes, ou celui de "Sarah", pour les femmes.

- 15 mars 1939 : Entrée des troupes allemandes en Tchécoslovaquie.

- 30 avril 1939 : Les Juifs ne peuvent plus bénéficier de la loi protégeant les locataires.

- 17 mai 1939 : 215 OOO Juifs vivent encore en Allemagne.

- 4 juillet 1939 : Les Juifs doivent former une "Union juive"

- 1er septembre 1939 : Début de la Seconde Guerre mondiale
Couvre-feu permanent pour les Juifs, qui ne peuvent sortir après 21 heures en été et 20 heures en hiver

- 21 septembre 1939 : Pogrom en Pologne

- 23 septembre 1939 : Confiscation des postes de radio des Juifs

- 12 octobre 1939 : Les Juifs d'Autriche sont déportés en Pologne

- 23 novembre 1939 : Port obligatoire de l'étoile juive en Pologne

- 6 février 1940 : Pas de carte de textiles pour les Juifs

- 12 février 1940 : Première déportation des Juifs allemands

- 29 juillet 1940 : Les Juifs n'ont plus le droit d'avoir chez eux le téléphone

- 12 juin 1941 1941 : Les Juifs doivent se désigner comme "sans religion"

- 31 juillet 1941 : Début des mesures "d'anéantissement"

- 1er septembre 1941 : Port obligatoire de l'étoile jaune en Allemagne; les Juifs ne peuvent déménager sans autorisation de la police.

- 14 octobre 1941 : Déportation massive hors d'Allemagne

- 26 décembre 1941 : Les Juifs ne peuvent utiliser le téléphone public

- 1er janvier 1942 : 130 000 Juifs vivent encore en Allemagne

- 10 janvier 1942 : Confiscation de tous les lainages et toutes les fourrures des Juifs

- 17 février 1942 : Les Juifs ne peuvent s'abonner ni à un journal, ni à une revue

- 26 mars 1942 : Une étoile jaune marque toutes les maisons habitées par des Juifs

- 24 avril 1942 : Les Juifs ne peuvent utiliser les transports en commun

- 15 mai 1942 : Interdiction aux Juifs de posséder chiens, chats, oisseaux…

- 29 mai 1942 : Les Juifs n'ont plus le droit d'aller chez un coiffeur

- 9 juin 1942 : Les Juifs doivent remettre aux autorités tous les vêtements qui ne leur sont pas indispensables.

- 11 juin 1942 : Pas de carte de tabac pour les Juifs

- 19 juin 1942 : Confiscation des appareils électriques et optiques, des machiesn à écire et des bicyclettes.

- 20 juin 1942 : Toutes les écoles juives sont fermées.

- 17 juillet 1942 : Les Juifs aveugles ou sourds n'ont plus le droit de porter un brassard pour les signaler à l'attention des automobiles.

- 18 septembre 1942 : Plus de viande, d'oeufs ou de lait pour les Juifs

- 4 ocotbre 1942 : Tous les Juifs des camps de concentration allemands sont envoyés à Auschwitz

- 21 avril 1943 : Tous les Juifs passibles d'une peine sont, après purgation de la peine, envoyés dans camps d'Auschwitz ou de Lublin

- 1er septembre 1944 : 15 000 Juifs environ vivent encore en Allemagne

- 13 novembre Tous les lieux chauffés sont interdits aux Juifs

- 8 mai 1945 : Fin de la Seconde Guerre mondiale; chute du IIIe Reich.


Avec tout cela, c'est vrai que les Juifs avaient une vie agréable en Allemagne et dans les pays occupés par les nazis, n'est-ce pas Chip ???!!!!


Décidemment avec des insinuations négationistes et révisionistes, tu es tombé bien bas dans l'échelle de l'humanité !!!!!!!


Au fait, pourquoi ne parles-tu pas du fait que le grand mufti de Jérusalem avait crée pour les nazis une section d'SS musulmans ???? C'est plutôt étonnant de ta part que tu occulte ce sujet alors qu'il existe des photos prouvant ce fait.

Mais c'est vrai que quand on voue une haine aveugle envers les Juifs comme c'est ton cas, on ne s'encombre pas d'aller chercher d'autres faits historiquement attestés.



Autre chose, as-tu déjà au moins discuté avec des survivants des camps de concentration ???? Je ne le pense pas car tu aurais une tout autre vision.

Mes deux grands-parents maternels ont connu les camps de concentration et ce qu'ils m'en racontaient lorsqu'ils étaient encore de ce monde, est vraiment bouleversant.

Dans les camps de cocentration, les déportés mouraient pour un oui ou pour un non. Ce n'était pas une véritable parti de plaisir dans ces lieux de morts industrielles, bien au contraire, les gens souffraient de faim, de froid, et de maladie. Et leur espérance de vie dans ces camps ne dépassaient guère 6 mois. Certes certains ont survécu mais cela restera à jamais inscrit dans leur chair et dans leur esprit.


Tu sais que c'est de n'avoir rien à manger et de n'avoir pas de quoi de protéger du froid l'hiver, et d'être séparé des tiens et de ne pas savoir s'ils sont encore en vie ????!!!!


Une visite d'un camp de la mort s'impose pour toi car après cela tu risque fort de changer de positions.



0
 Point de vue n°16137 de Le Sarrazin le 16/06/2006 à 16:28:25

France

  La presse israélienne de ce matin(mercredi) consacre ses premières pages à l'opération menée hier par Tsahal à la mi-journée en plein coeur de Gaza : 2 missiles lancés sur une camionnette transportant des activistes du Djihad Islamique qui s'apprêtaient à tirer des roquettes sur Ashkelon, ont causé la mort de 8 civils palestiniens dont 2 enfants.
L'armée se défend en déclarant : «Nous ne pouvions laisser se préparer des tirs de Katioucha contre notre territoire et ne rien faire pour les en empêcher ».
Source "News Israel Annonces"
Clarisse,quel est ton avis la-dessus ?
Tu ne vas quand même pas adopter la même attitude que Vanessa,enfouir ta tête dans le sable et ton d......en l'air,en démentant les propos de l'armée sioniste.



0
 Point de vue n°16140 de vanessa déborah abu sidu le 16/06/2006 à 21:48:42

France

  le sarrazin,


Que ferais-tu dans une telle situation : Laisserais-tu les tirs de roquettes kassams se poursuivre sur des villes israëliennes si tu étais israélien et dans le gouvernement israëlien ????


Il me semble que le premier boulot d'un gouvernement c'est la défense et la protection de son peuple !!!!



0
 Point de vue n°16148 de chip le 17/06/2006 à 00:15:14

France

  Vanessa,

L'Anschluss dont tu parles fut consolidé par un referendum qui se passa sous l'oeil d'observateurs internationaux conviés en Autriche.
Ce fait est généralement passé sous silence. Sais-tu que le résultat du vote, qui se passa dans des conditions de régularité parfaite, donna une énorme proportion de « oui », de l'ordre de 98,5 % ? Sais-tu quelle était la typologie du 1,5 % totalisant les votes « non » ? Ce fut très approximativement la population juive de l'Autriche ! Comme tu peux le constater ce fut un exemple saisissant de « vote ethnique ».

Allez bon shabbat quand même.



0
 Point de vue n°16144 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 00:23:04

France

  A question simple,réponse simple : Je n'assassinerai pas d'innocentes victimes civiles,femmes et enfants.
"Tsahal" tire sa gloire des crimes contre des enfants,femmes et vieillards.
Je ne crois pas que dans un corps-à-corps,les tiens feraient le poids.



0
 Point de vue n°16145 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 00:27:33

France

  Mme Vanessa,tu pretends que les accusations de Chip sur la collaboration des juifs avec les nazis étaient fausses.
Comme à ton habitude,tu nies toujours les vérités historiques.Ou tes lectures sur l'histoire sont mauvaises ou bien tu tentes désespérément de dissimuler la honte qui éclabousse les tiens.
Qu'en est-il au juste sur cette collaboration ?
Les posts qui vont suivre t'ouvriront les yeux et tu auras l'occasion de mieux connaitre la forfaiture des sionistes comme toi.Mark Weber nous l'explique clairement.



0
 Point de vue n°16146 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 00:30:09

France

  Le Sionisme et le Troisième Reich

Au début de 1935, un bateau rempli de passagers, à destination de Haïfa en
Palestine, quitta le port allemand de Bremerhaven. Sa poupe portait son
nom en lettres hébraïques : «Tel-Aviv», alors qu'un drapeau à croix gammée
flottait en haut du mât. Et bien que le bateau était une propriété
sioniste, son capitaine était un membre du Parti National-socialiste. De
nombreuses années plus tard, un ancien passager du bateau appela cette
association de symboles «une absurdité métaphysique». Absurde ou pas, il
s'agit d'une facette d'un chapitre peu connu de l'histoire : la
collaboration de grande ampleur entre le Sionisme et le Troisième Reich
hitlérien.



0
 Point de vue n°16147 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 00:31:26

France

  Objectifs communs
Pendant des années, des gens de nombreux pays se sont interrogés sur la
«question juive» : c'est-à-dire, quel était le rôle exact des Juifs dans
les sociétés non-juives ? Pendant les années 30, les Juifs sionistes et
les Allemands nationaux-socialistes ont partagé des vues similaires sur la
manière de résoudre cette embarrassante question. Ils étaient d'accord sur
le fait que les Juifs et les Allemands étaient deux nationalités
différentes, et que les Juifs n'appartenaient pas à l'Allemagne. Les Juifs
vivant dans le Reich n'étaient donc pas considérés comme des «Allemands de
confession juive», mais plutôt comme des membres d'une communauté
nationale distincte. Le Sionisme (nationalisme juif) impliquait aussi
l'obligation pour les Juifs sionistes de s'établir en Palestine, la
«patrie juive». Ils auraient difficilement pu se considérer eux-mêmes
comme des Sionistes sincères et réclamer simultanément l'égalité des
droits en Allemagne ou dans n'importe quel autre pays «étranger».

(Suites demain)



Réponse n°16149 de ka... désactivée par les votes des visiteurs.

0
 Point de vue n°16150 de kader le 17/06/2006 à 11:02:18

Allemagne

  Aller !! vanessa bent moshé !! t´as pas a discuter histoire, tu en es de toute facon nulle. Aller ! sorts ton gros " NON " , nie en bloc comme il est de tes habitudes, tout ce que Chip et Le Sarrazin on dit.

Alle-s-y harissa, explose si ton fût de mensonges s´est vidé.
Alle-s-y , la connasse ( dans le sens propre et litéraire du mot), va-s-y, montre nous comment que tu es devenue plus connaisseuse et plus connasse des âneries sionistes. Montre leur que Houari Boumediane était le président de la Tunise, comme tu as dit. Ce Chip et ce Le Sarrazin ne le savent pas.

Pauvre, bloffeuse, déséquilibrée mentale!!!
Ton sionisme-racisme, fait de toi de plus en plus CONNASSE(sens propre et litéraire du mot)

PS : Tu dois passer le bonjour a :
clavisse et eulalie et autres
(j´espère que tu comprendrais ce que je veux dire) si tu as encore un petit coin dans le crâne qui capte.



0
 Point de vue n°16153 de kader le 17/06/2006 à 11:53:23

Allemagne

  Vanessa,
Laisse moi te dire que la meilleure réponse a une connasse sioniste comme toi, est de l´ignorer. Ignorer une sioniste-raciste est aussi une réponse.

En réalité ce que rapportent Dr.Chip, Le Sarrazin et d´autres, comme information, est plus informatif et surtout instructif pour nous les internautes, que réponse a une synglée comme toi.
Tu essayes de tout déformer sans te rendre compte que tu es entrain de te déformer toi-même, au point que tu t´es faite une gorille a aller vivre avec ton harry(gorille) enfermée dans une cage dans le ZOO de Köln.

D´aorès ton ecrit et la facon de débattre, il paraît que tu as complex. Je veux pas te demander comment tu es physiquement, certainement a effrayer les enfants.



0
 Point de vue n°16156 de chip le 17/06/2006 à 12:43:49

France

  L'AFFAIRE DU CONSISTOIRE CENTRAL

Le Consistoire central des Israélites de France, fondé en 1808, quitta Paris pour Lyon en 1940. Il refusa d'abord toute représentation au sein de l'UGIF et voulut sauvegarder son indépendance et la maîtrise de ses propres fonds. Il conserva des liens privilégiés avec l'Aumônerie générale israélite et le grand rabbinat. Son président, Jacques Helbronner, entretint des rapports suivis avec le maréchal Pétain qu'il rencontra à vingt-sept reprises et en qui il voyait le «père de la patrie» [4]. Il fut arrêté par les Allemands le 19 octobre 1943 pour des raisons obscures ; il fut déporté et ne revint pas de déportation. Son successeur fut Léon Meiss (1896-1966) qui fonda le CRIF en 1944. Le Consistoire multiplia, bien sûr, interventions et protestations en faveur des juifs mais tint jusqu'au bout à observer une attitude légaliste qui, à bien des Français non juifs, devait valoir, pour «collaboration avec l'ennemi», l'exécution sommaire, la potence ou la prison. On lui attribue parfois une protestation datée du 25 août 1942 mais ce texte, que publie S. Klarsfeld dans son Mémorial de la déportation des juifs de France (d'après des documents du Centre de documentation juive contemporaine de Paris), est hautement suspect ; il ne porte, en particulier, ni en-tête, ni signature ; il s'agit d'un texte dactylographié anonyme et manifestement incomplet.
Les archives du Consistoire central sont actuellement soustraites à la communication pour la période postérieure à 1937. Il faudrait, semble-t-il, attendre l'an 2037 pour les voir ouvrir aux chercheurs. Elles ont été déposées aux Archives des Hauts-de-Seine (à Nanterre) avec, peut-être, une copie à l'Université hébraïque de Jérusalem. Maurice Moch, archiviste du Consistoire central, aurait écrit un ouvrage sur le Consistoire central pendant les années 1939-1944 mais ce texte, truffé de documents, nous dit-on, n'a pu encore voir le jour [5].




4. J. Helbronner approuvait en novembre 1940 certaines mesures prises par l'État français contre les étrangers et parlait de «normal antisémitisme» (Denis Peschanski, «Les statuts des juifs du 3 octobre 1940 et du 2 juin 1941», Le Monde juif, janvier-mars 1991, p. 19).


5. Voy. le Monde juif, octobre-décembre 1987, p. 200).



0
 Point de vue n°16157 de chip le 17/06/2006 à 12:46:01

France

  LE CRIME DE TOUVIER


Replacé dans le contexte général d'une période pleine de bruit et de fureur, le crime qu'on reproche à Touvier n'a certainement pas les proportions que les organisations juives cherchent aujourd'hui à lui donner. En représailles de l'assassinat de Philippe Henriot le 28 juin 1944, le colonel Knab, commandeur du SD de Lyon, exigea l'exécution d'une centaine de juifs. Sur intervention du capitaine Victor de Bourmont, responsable de la Milice, ce chiffre fut ramené à trente. Puis, sur l'intervention de Touvier, à sept. Ces sept juifs — en réalité, six juifs et un inconnu — furent exécutés près de Lyon à Rillieux-la-Pape. Ce que les médias omettent en général de rappeler, c'est la raison pour laquelle les Allemands exigeaient des victimes juives. Les juifs jouaient un rôle important dans ce que les troupes d'occupation appelaient le terrorisme et que nous avons pris l'habitude de nommer la Résistance. Qu'on se rappelle, en particulier, l'importance des juifs dans les activités du parti communiste clandestin (voy. «l'Orchestre rouge», «l'Affiche rouge», …). Dans le cas de l'assassinat de Philippe Henriot, les juifs avaient leur part de responsabilité. Dans La Grande Histoire des Français sous l'Occupation [9], Henri Amouroux écrit :


Philippe Henriot était un adversaire si redoutable [surtout par son éloquence] que, fin mai 1944, Alger avait donné à la Commission d'action militaire (COMAC) rattachée au Conseil National de la Résistance, ordre de l'enlever ou de l'exécuter.



Les chefs de la COMAC étaient au nombre de trois : Ginsburger (dit Pierre Villon), Kriegel (dit Valrimont) et Jean de Vogüe (dit Vaillant). Les deux premiers étaient juifs. Et parmi les exécutants figurait au moins un juif, Jean Frydman, qui devait devenir après la guerre le patron d'un important groupe de presse [10]. Même si les Allemands ont peut-être ignoré ces précisions, ils savaient le rôle actif de la résistance juive dans la préparation et l'exécution des attentats.


9. Robert Laffont, tome 8, 1988, p. 417.


10. Maurice Rajsfus, Drancy,op. cit.,p. 330,n. 43



0
 Point de vue n°16158 de chip le 17/06/2006 à 12:49:52

France

  LES CONSEILS JUIFS EN EUROPE


Dès la fin de 1939, les Allemands imposèrent la création de «Conseils juifs» pour l'administration des communautés juives de Pologne par villes, ghettos ou provinces. Certains Conseils s'efforcèrent de contrarier la politique allemande, mais la plupart apportèrent une importante contribution à l'effort de guerre allemand. Elles fournirent main-d'œuvre et produits manufacturés. Cette politique de collaboration résolue fut suivie par le fameux Mordechaï Chaïm Rumkovski, le «roi de Lodz», qui alla jusqu'à frapper sa propre monnaie, Jacob Gens de Vilno, Moshe Merin de Sosnowiec en Silésie et Efraïm Barasz de Bialystok. Ces Conseils juifs réprouvaient la lutte armée contre les Allemands et certains allèrent jusqu'à combattre les résistants. L'Allemagne eut sa «Représentation des juifs allemands du Reich», la France son «Union générale des Israélites de France», la Belgique une «Association des juifs en Belgique». La Hollande, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie et, en Grèce, Salonique eurent leurs Conseils juifs. Ceux de Hollande, de Slovaquie et de Hongrie furent particulièrement coopératifs. Grâce à leur collaboration avec les Allemands, beaucoup de juifs assurèrent largement leur subsistance ; certains comme Joinovici et, surtout, Skolnikoff bâtirent de colossales fortunes.



0
 Point de vue n°16159 de chip le 17/06/2006 à 12:52:15

France

  L'AFFAIRE DE DRANCY


En 1939, le gouvernement Daladier avait ouvert 104 camps d'internement en France pour les civils allemands, y compris au stade Yves-du-Manoir à Colombes et au stade Roland-Garros. Au Vél' d'Hiv', 12 000 femmes allemandes et autrichiennes étaient internées. En août 1944, des milliers de Français suspects de collaboration allaient à leur tour être conduits au Vél' d'Hiv' — dans des conditions, parfois, de grande violence. Les photographies, bien connues, de «juifs parqués au Vél' d'Hiv'» sont d'ailleurs en réalité des photographies de «collabos», prises par l'AFP ou l'agence Keystone en août 1944 [6]. Il en va ainsi de toutes les guerres : les sujets d'une puissance belligérante hostile sont internés et l'ennemi réel ou potentiel est «neutralisé» en attendant d'être expulsé, jugé ou relâché.
Les bâtiments de Drancy avaient été prévus, avant la guerre, pour être occupés par des gendarmes et leurs familles ; après la Libération, ils allaient servir à l'internement de prisonniers allemands ou de «collabos». Entre-temps, de 1941 à 1944, Drancy avait servi de camp de transfert pour la déportation des juifs de France vers l'Est. Parmi les 67 000 juifs ainsi déportés, seuls 8 500 ont été des Français de souche et, parmi ces derniers, figuraient des «sujets français» (c'est-à-dire des juifs d'Algérie) et des «protégés français» (c'est-à-dire des juifs du Maroc ou de Tunisie). On doit ces précisions à Maurice Rajsfus dont le livre sur Drancy, un camp de concentration très ordinaire 1941-1944 (Manya, 1991) développe la thèse selon laquelle les juifs ont une large part de responsabilité dans l'internement de leurs coreligionnaires à Drancy, dans l'organisation et le fonctionnement du camp et dans la préparation des convois de déportés.
L'auteur reproche avec raison à Georges Wellers et surtout à Serge Klarsfeld d'avoir soit atténué, soit gommé des réalités déplaisantes pour la réputation des juifs.



0
 Point de vue n°16160 de chip le 17/06/2006 à 12:52:47

France

  Progressivement, les juifs élimineront les autorités françaises et s'empareront des leviers de commande du camp de Drancy ; ils traiteront directement avec les AA (autorités allemandes) et il s'ensuivra une étonnante collaboration dont Aloïs Brunner, en particulier, ne pourra que se féliciter.

Drancy comptera successivement sept commandants juifs : le tricoteur Asken qui sera libéré en novembre 1942 avec les grands malades ; Max Blanor ; François Montel ; Georges Kohn, de mai 1942 à juin 1943 ; Robert Félix Blum ; Georges Schmidt ; Oscar Reich et Emmanuel Langberg. Le Bureau des effectifs est juif ; il établit notamment les listes de déportation. Le personnel juif se répartit en une trentaine de services. Une police juive et un tribunal juif s'installent. Une prison est sous la garde et la responsabilité de juifs. Le 24 octobre 1942 sont créés les M.S., c'est-à-dire les membres du service de surveillance. Les cadres juifs portent un brassard blanc et les policiers juifs un brassard rouge ; trois brigades sont formées avec, pour chacune, un brigadier et sept hommes. Ces autorités juives peuvent au besoin faire appel aux gendarmes français qui, eux, gardent l'enceinte du camp. Des juifs sont, par d'autres juifs, mis à l'amende ou tondus à la suite d'une décision — affichée — du tribunal juif présidé par Pierre Masse et Paul Léon. Ils peuvent être inscrits sur la prochaine liste de déportés. Les juifs eux-mêmes en viennent à parler de «Milice sémitique» ou de «Gestapolack». Quand Robert Félix Blum constituera son directoire, on pourra dire : «Le ministère Blum II est constitué» par allusion au ministère constitué par Léon Blum en 1936. Les permissions ou les libérations peuvent dépendre du CDP (Chef de la police juive). On crée des «missionnaires», c'est-à-dire un corps de juifs chargés d'aller trouver, à l'extérieur du camp, les familles d'internés et de les convaincre d'aller rejoindre volontairement les internés à Drancy ; ces «missionnaires» sont aussi appelés familièrement des «rabatteurs» ou des «piqueurs». René Bousquet, responsable de la police de Vichy, apprend la nouvelle et s'indigne auprès d'Oberg de pareilles méthodes (on comprend ici qu'un procès Bousquet risquerait de conduire à bien des révélations). Des «physionomistes» juifs s'emploient à repérer des juifs ; «Ost fayer ?» (en yiddish : «As-tu du feu ?»), telle est, par exemple, la question que pose le «physionomiste» à un juif probable ; si l'homme répond, c'est qu'il est juif.



0
 Point de vue n°16161 de chip le 17/06/2006 à 12:53:39

France

  En 1943, la Côte d'Azur est devenue le refuge de très nombreux juifs. Les Allemands, qui redoutent de voir de pareils ensembles d'ennemis potentiels se constituer dans une zone de plus en plus sensible vu le développement de la guerre en Méditerranée, la situation militaire et politique en Italie et la possibilité d'un débarquement dans le sud de la France, décident de lancer des opérations de police. Aloïs Brunner se fait accompagner d'Abraham Drucker, le médecin-chef du camp de Drancy, et de spécialistes juifs chargés de vérifier, sous les porches des immeubles, si les hommes interpellés sont circoncis ou non (après la guerre, des médecins alliés feront se dévêtir des suspects pour voir s'il ne s'agit pas de SS portant sous le bras la marque de leur groupe sanguin). Brunner est à tel point satisfait de l'administration juive du camp qu'il fait supprimer barbelés et matraques. La vie s'organise de mieux en mieux avec d'incessantes constructions nouvelles. A Drancy, on célèbre le culte ashkenaze et le culte sépharade. Il y a une école, un jardin d'enfants, des ateliers. Il y a «de l'argent dans le camp, beaucoup d'argent» [7].



0
 Point de vue n°16162 de chip le 17/06/2006 à 12:54:12

France

  Il importe de plaire à la «hiérarchie juive» du camp, dispensatrice de faveurs et de sanctions. Si l'on déplaît, on risque la déportation pour ceux qui la redoutent ou la non-déportation pour ceux qui la souhaitent. On peut demeurer à Drancy ou en être libéré ; on peut obtenir une permission ou se faire détacher dans l'une des trois annexes où la vie n'est pas trop rude : «Austerlitz», «Lévitan» ou «Rue Bassano» dans le XVIe arrondissement. A l'hôpital Rothschild, il semble que la collaboration avec les autorités allemandes ait été particulièrement satisfaisante pour ces dernières.
Après la guerre, Oscar Reich sera condamné à mort et exécuté mais les autres responsables de Drancy ne connaîtront guère d'ennuis avec les nouvelles autorités françaises et les instances juives. Pour les non-juifs, il en va tout autrement. Les gendarmes de Drancy passeront en jugement et, pour certains d'entre eux, seront condamnés. Les policiers français auront des comptes à rendre. Aujourd'hui encore, René Bousquet, déjà jugé, pourrait à nouveau être jugé, un demi-siècle après les faits.



0
 Point de vue n°16163 de chip le 17/06/2006 à 12:55:14

France

  6. Voy. Gérard Le Marec, Les Photos truquées, préface de Jean-François Revel, Atlas, 1985, p. 124-127).


7. Voy. sur le camp de Royallieu à Compiègne : «Le soir, à la lueur des chandelles, après le couvre-feu officiel, ils jouaient de grosses sommes au baccara, au poker ou aux petits paquets. Des fortunes indécentes s'étalaient sur les tables» (Adam Rutkowski, le Monde juif, octobre-décembre 1981, p. 143).



0
 Point de vue n°16170 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:22:05

France

  Theodor Herzl (1860-1904), le fondateur du Sionisme moderne, soutenait que
l'antisémitisme n'était pas une aberration, mais une réaction naturelle et
parfaitement compréhensible des non-juifs aux comportements et aux
attitudes des étrangers juifs. La seule solution pour les Juifs,
disait-il, est de reconnaître la réalité et de vivre dans un état séparé.
«La question juive existe partout où les Juifs vivent en nombre
important», écrivait-il dans son ouvrage le plus connu, L'Etat Juif. «Là
où elle n'existe pas, elle est provoquée par l'arrivée des Juifs ... Je
crois que je comprend l'antisémitisme, qui est un phénomène très complexe.
J'observe ce phénomène en tant que Juif, sans haine ni crainte.» La
question juive, soutenait-il, n'est ni sociale ni religieuse. «C'est une
question nationale. Pour la résoudre, nous devons avant tout en faire une
question internationale ...». Quelle que soit leur nationalité, insistait
Herzl, les Juifs ne constituent pas simplement une communauté religieuse,
mais une nation, un peuple, un «Volk». Le Sionisme, écrivait Herzl,
proposait au monde «une solution finale de la question juive».



0
 Point de vue n°16171 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  Six mois après l'arrivée de Hitler au pouvoir, la Fédération Sioniste
d'Allemagne (de loin le groupe sioniste le plus important dans le pays)
soumit au nouveau gouvernement un mémorandum détaillé qui faisait le point
sur les relations germano-juives et proposait formellement l'appui
sioniste pour «résoudre» l'épineuse «question juive». La première étape,
suggérait-il, devait être une franche reconnaissance des différences
nationales fondamentales :
Le Sionisme n'a pas d'illusions sur la difficulté de la condition juive,
qui consiste avant tout en un modèle d'occupation anormale, et dans
l'erreur d'une posture intellectuelle et morale, non-enracinée dans une
tradition nationale. Le Sionisme a reconnu depuis des décennies qu'en
conséquence de la tendance assimilationniste, des symptômes de
détérioration apparaîtraient forcément ...
Le Sionisme pense que la renaissance de la vie nationale d'un peuple qui
est à présent en train de se produire en Allemagne, par le réveil de son
identité chrétienne et nationale, doit aussi survenir dans le groupe
national juif. Pour le peuple juif aussi, l'origine nationale, la
religion,le destin commun et le sens de son unicité, doivent être d'une
importance décisive pour la suite de son existence. Cela signifie que
l'égoïsme individualiste de l'ère libérale doit être dépassé et remplacé
par le sens de la communauté et de la responsabilité collective ...
Nous croyons que c'est précisément la Nouvelle Allemagne
[nationale-socialiste] qui peut, par une résolution audacieuse dans le
traitement de la question juive, faire un pas décisif en vue de la
résolution d'un problème, qui en vérité, devra être traité avec la
plupart des peuples européens ...



0
 Point de vue n°16172 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  Notre reconnaissance de la nationalité juive réclame une relation claire
et sincère avec le peuple allemand et ses réalités nationale et raciale.
Précisément parce que nous ne souhaitons pas falsifier ces fondements,
parce que nous aussi sommes contre les mariages mixtes et pour le
maintien de la pureté du groupe juif, et rejetons tout empiétement dans
le domaine culturel, nous pouvons -- ayant été élevés dans la langue et
la culture allemandes -- trouver intérêt aux travaux et valeurs de la
culture allemande, avec admiration et sympathie ...
Pour ses objectifs pratiques, le Sionisme espère être capable d'obtenir
la collaboration même d'un gouvernement fondamentalement hostile aux
Juifs, parce que pour résoudre la question juive les sentiments ne
comptent pas, mais seul un réel problème dont la solution intéresse tous
les peuples et actuellement, particulièrement le peuple allemand ...
La propagande pour le boycott -- tel qu'il est actuellement pratiqué
contre l'Allemagne sous de nombreuses formes -- est par essence parce
que le Sionisme ne désire pas l'affrontement mais [désire] convaincre et
construire ...
Nous ne sommes pas aveugles au fait que la question juive existe et
continuera à exister. De cette situation anormale, des désavantages
sévères résultent pour les Juifs, mais aussi des conditions à peine
tolérables pour d'autres peuples.



0
 Point de vue n°16173 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  Notre reconnaissance de la nationalité juive réclame une relation claire
et sincère avec le peuple allemand et ses réalités nationale et raciale.
Précisément parce que nous ne souhaitons pas falsifier ces fondements,
parce que nous aussi sommes contre les mariages mixtes et pour le
maintien de la pureté du groupe juif, et rejetons tout empiétement dans
le domaine culturel, nous pouvons -- ayant été élevés dans la langue et
la culture allemandes -- trouver intérêt aux travaux et valeurs de la
culture allemande, avec admiration et sympathie ...
Pour ses objectifs pratiques, le Sionisme espère être capable d'obtenir
la collaboration même d'un gouvernement fondamentalement hostile aux
Juifs, parce que pour résoudre la question juive les sentiments ne
comptent pas, mais seul un réel problème dont la solution intéresse tous
les peuples et actuellement, particulièrement le peuple allemand ...
La propagande pour le boycott -- tel qu'il est actuellement pratiqué
contre l'Allemagne sous de nombreuses formes -- est par essence parce
que le Sionisme ne désire pas l'affrontement mais [désire] convaincre et
construire ...
Nous ne sommes pas aveugles au fait que la question juive existe et
continuera à exister. De cette situation anormale, des désavantages
sévères résultent pour les Juifs, mais aussi des conditions à peine
tolérables pour d'autres peuples.



0
 Point de vue n°16174 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  Le journal de la Fédération, la Jüdische Rundschau («Revue Juive»),
proclama le même message : «Le Sionisme reconnaît l'existence d'un
problème juif et désire une solution constructive et à long terme. Dans ce
but, le Sionisme souhaite obtenir l'assistance de tous les peuples, qu'ils
soient pro- ou anti-juifs, parce que de son point de vue, nous avons
affaire ici à un problème concret plutôt que sentimental, dont la solution
intéresse tous les peuples.» Un jeune rabbin de Berlin, Joachim Prinz, qui
s'installa plus tard aux Etats-Unis et devint le leader du Congrès Juif
Américain, écrivit en 1934 dans son livre, Wir Juden («Nous, Juifs»), que
la révolution nationale-socialiste en Allemagne signifiait «la Judaïté
pour les Juifs». Il expliqua : «Aucun subterfuge ne peut nous sauver à
présent. A la place de l'assimilation, nous désirons un nouveau concept :
reconnaissance de la nation juive et de la race juive.»



0
 Point de vue n°16175 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  Le journal de la Fédération, la Jüdische Rundschau («Revue Juive»),
proclama le même message : «Le Sionisme reconnaît l'existence d'un
problème juif et désire une solution constructive et à long terme. Dans ce
but, le Sionisme souhaite obtenir l'assistance de tous les peuples, qu'ils
soient pro- ou anti-juifs, parce que de son point de vue, nous avons
affaire ici à un problème concret plutôt que sentimental, dont la solution
intéresse tous les peuples.» Un jeune rabbin de Berlin, Joachim Prinz, qui
s'installa plus tard aux Etats-Unis et devint le leader du Congrès Juif
Américain, écrivit en 1934 dans son livre, Wir Juden («Nous, Juifs»), que
la révolution nationale-socialiste en Allemagne signifiait «la Judaïté
pour les Juifs». Il expliqua : «Aucun subterfuge ne peut nous sauver à
présent. A la place de l'assimilation, nous désirons un nouveau concept :
reconnaissance de la nation juive et de la race juive.»



0
 Point de vue n°16176 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  Collaboration active.

Sur la base de leurs idéologies similaires pour l'ethnicité et la
nationalité, les Nationaux-socialistes et les Sionistes travaillèrent
ensemble pour ce que chaque partie pensait être son propre intérêt
national. En conséquence, le gouvernement de Hitler appuya vigoureusement
le Sionisme et l'émigration juive en Palestine de 1933 à 1940-41, lorsque
la Deuxième Guerre Mondiale empêcha une collaboration poussée.
Même lorsque le Troisième Reich se ferma davantage, de nombreux Juifs
allemands, probablement une majorité, continuèrent à se considérer,
souvent avec une grande fierté, comme des Allemands avant tout. Peu furent
enthousiasmés par la perspective de se déraciner pour commencer une
nouvelle vie dans la lointaine Palestine. Cependant, de plus en plus de
Juifs allemands se convertirent au Sionisme pendant cette période. Jusqu'à
la fin de 1938, le mouvement sioniste s'épanouit en Allemagne sous Hitler.
La diffusion du bimensuel de la Fédération Sioniste Jüdische Rundschau
augmenta énormément. De nombreux livres sionistes furent publiés.
«L'activité sioniste était en plein essor» en Allemagne pendant ces
années, note l'Encyclopaedia Judaïca. Une convention sioniste se tint à
Berlin en 1936, reflétant «dans sa composition la vie vigoureuse du parti
des Sionistes allemands».



0
 Point de vue n°16179 de Le Sarrazin le 17/06/2006 à 15:23:13

France

  La SS fut particulièrement enthousiaste dans son appui au Sionisme. Une
circulaire interne SS de juin 1934 recommandait un appui actif et de
grande ampleur au Sionisme, de la part du gouvernement et du Parti, comme
la meilleure manière d'encourager l'émigration des Juifs d'Allemagne en
Palestine. Cela nécessitait une plus forte prise de conscience des Juifs.
Les écoles juives, les associations sportives juives, les associations
culturelles juives -- bref, tout ce qui pourrait encourager cette nouvelle
perception et prise de conscience -- devaient être encouragées,
recommandait la circulaire.
L'officier SS Leopold von Mildenstein et le représentant de la Fédération
Sioniste Kurt Tuchler partirent ensemble en Palestine pour six mois, afin
d'évaluer le développement du Sionisme dans ce territoire. Se basant sur
ses observations de première main, Von Mildenstein écrivit une série de
douze articles illustrés dans l'important quotidien berlinois Der Angriff
[le journal lancé par Goebbels en 1927, NDT], qui furent publiés à la fin
de 1934 sous le titre « Un Nazi voyage en Palestine». Les articles
exprimaient une grande admiration pour l'esprit pionnier et les
réalisations des colons Juifs. Le développement du Sionisme, écrivait Von
Mildenstein, avait produit une nouvelle sorte de Juif. Il faisait l'éloge
du Sionisme comme étant un grand bienfait pour le peuple juif et pour le
monde entier. Un foyer national juif en Palestine, écrivait-il dans son
dernier article, «montre la voie pour guérir une blessure vieille de
plusieurs siècles sur le corps du monde : la question juive». Der Angriff
fit frapper une médaille, avec une svastika sur une face et une étoile de
David sur l'autre, pour commémorer la visite conjointe SS-Sioniste.
Quelques mois après la parution des articles, Von Mildenstein fut promu à
la tête de la Direction des Affaires Juives du Service de Sécurité SS
(SD), avec l'objectif de soutenir plus efficacement l'émigration et le
développement sionistes.

(Suite prochainement)



0
 Point de vue n°16185 de Le Sarrazin le 18/06/2006 à 15:28:58

France

  Le journal officiel SS, Das Schwarze Korps, proclama son appui au Sionisme
dans une page éditoriale en mai 1935 : «Le temps pourrait ne plus être
très éloigné, où la Palestine pourra à nouveau recevoir ses fils égarés
pendant plus d'un millier d'années. Nos meilleurs voeux, joints la
bienveillance officielle, les accompagnent.» Quatre mois plus tard, un
article similaire parut dans le journal SS :
La reconnaissance du Judaïsme comme une communauté raciale basée sur le
sang et non sur la religion conduit le gouvernement allemand à garantir
sans réserves la séparation raciale de cette communauté. Le gouvernement
se trouve en parfait accord avec le grand mouvement spirituel à
l'intérieur du Judaïsme, nommé Sionisme, avec sa reconnaissance de la
solidarité juive dans le monde et dans son rejet de toute notion
assimilationniste. Sur cette base, l'Allemagne prend des mesures qui
joueront sûrement un rôle significatif dans le futur, pour la prise en
main du problème juif dans le monde.



0
 Point de vue n°16186 de Le Sarrazin le 18/06/2006 à 15:29:47

France

  En coopération avec les autorités allemandes, les groupes sionistes
organisèrent un réseau de quelques quarante camps et centres agricoles à
travers l'Allemagne, où de futurs colons furent entraînés pour leurs
nouvelles vies en Palestine. Bien que les lois de Nuremberg interdisaient
aux Juifs d'utiliser le drapeau allemand, les Juifs se virent garantir le
droit d'utiliser la bannière nationale juive, bleue et blanche. Le drapeau
qui serait un jour adopté par l'Etat d'Israël flotta sur les camps et les
centres sionistes dans l'Allemagne d'Hitler.



0
 Point de vue n°16187 de Le Sarrazin le 18/06/2006 à 15:29:47

France

  Le service de sécurité de Himmler coopéra avec la Haganah, l'organisation
militaire sioniste secrète en Palestine. L'agence SS rétribua
financièrement le représentant de la Haganah, Feivel Polkes, pour ses
informations sur la situation en Palestine et pour son aide dans
l'organisation de l'immigration juive vers ce pays. [Feivel Polkes eut
même une entrevue avec l'officier SS Adolf Eichmann, à Berlin le 26
février 1937, NDT.] Cependant, la Haganah était tenue informée des plans
allemands par un espion qu'elle réussit à implanter dans le Quartier
Général de la SS à Berlin. La collaboration Haganah-SS inclut même la
livraison secrète d'armes allemandes aux colons juifs pour la lutte contre
les Arabes de Palestine.



0
 Point de vue n°16188 de Le Sarrazin le 18/06/2006 à 15:29:47

France

  La pièce centrale de la coopération germano-sioniste pendant l'époque
hitlérienne fut l'Accord de Transfert, un pacte qui permit à des dizaines
de milliers de Juifs allemands d'émigrer en Palestine avec leur fortune.
L'Accord, également connu sous le nom de Haavara (mot hébreu pour
«transfert»), fut conclu en août 1933 après des pourparlers entre des
officiels allemands et Chaïm Arlosoroff, Secrétaire Politique de l'Agence
Juive, centre palestinien de l'Organisation Sioniste Internationale.
Par cet arrangement inhabituel, chaque Juif en partance pour la Palestine
déposait de l'argent sur un compte spécial en Allemagne. L'argent était
utilisé pour acheter du matériel agricole de fabrication allemande, des
matériaux de construction, des pompes, des engrais, etc, qui étaient
exportés en Palestine et vendus par la compagnie juive du Haavara à
Tel-Aviv. L'argent des ventes était donné à l'émigrant juif à son arrivée
en Palestine, avec un montant correspondant à son dépôt en Allemagne. Les
marchandises allemandes se déversèrent sur la Palestine par
l'intermédiaire du Haavara, qui fut complété peu de temps après par un
accord de troc, par lequel des oranges de Palestine furent échangées
contre du bois de construction, des automobiles, des machines agricoles,
et d'autres marchandises allemandes. Ainsi l'Accord servit le projet
sioniste d'amener des colons juifs et des capitaux en Palestine, tout en
servant simultanément le but allemand de libérer le pays [allemand] d'un
groupe étranger indésirable.



0
 Point de vue n°16204 de vanessa déborah abu sidu le 20/06/2006 à 04:02:15

France

  Chip et Le sarrazin,


Quelles sont vos sources ????


Des livres antisémites comme le protocole des sages de Sion ???? Ou bien des sites islamistes qui pour dédouaner les crimes perpétrés par eux, reportent leurs méfaits sur la tête des Israëliens ?????


Pourquoi ne parlez-vous pas des sections SS musulmanes créées par le grand mufti de Jérusalem en 1941 ????

C'est vrai que c'est un fait que vous vouez absolumment cacher !!!!!


Au fait, petite précision : il existe et cela est démontré voire même prouvé des liens entre les néonazis et les mouvements terroristes islamistes. En effet, d'après certains documents, les néonazis financent des actions terroristes du Hamas mais aussi d'Al-quaïda et de bien d'autres groupes tant leur haine des Juifs est grande !!!!!



0
 Point de vue n°16326 de chip le 25/06/2006 à 18:05:50

France

  Ambroise Got, docteur en philosophie, ancien attaché militaire français à Berlin en 1919, décrit dans un ouvrage impréssionnant la main mise des bolcheviks juifs sur l'Allemagne de 1919 (suite à la "révolution de 1918 " des tentatives d'instauration d'une républiques bolchévique ont eu lieu en Allemagne mais toutes ont échouées) :

L'ancien ambassadeur de la République soviétique russe à Berlin, Joffe, est juif. C'est lui à qui incomba la tâche de préparer la révolution allemande en semant des millions [de marks] de propagande. La Rostra, soi-disant agence de
nouvelles, en réalité centre actif de la propagande, fut créée et l'on mit à sa tête le juif Sobelsohn, dit Radek. C'est de la Rostra que partaient les millions de feuilles volantes répandues par tout le pays. Levien et Axelrod ont appartenu à la Rostra.

Les principaux comparses des révolutionnaires russes furent les deux députés [juifs] du Reichstag, Oscar Cohn - de la circonscription de Nordhausen - et Huga Haase [...]. Au total, Cohn, Haase empochèrent environ 1.500.000 marks à l'aide desquels fut faite la révolution allemande [...].

Que ce soit à Berlin, à Munich ou en province, les chefs du mouvement sont israélites. Dans le bassin de la Ruhr, [ce sont] le juif Karski et le juge juif
Ruben, à Essen Leo Dannenberg qui à la déclaration de guerre avait fui en Hollande, le Dr Levy, Leviné que nous retrouvons à Munich, la fameuse Rosa Wolfstein [...], ancienne caissière des grands magasins juifs Tietz à Düsseldorf.
[...]

Dans le directoire qui est constitué à Berlin au lendemain de la révolution siègent deux juifs, tous deux avocats : Landsberg et Haase. Oscar Cohn, cidessus mentionné, devient sous-secrétaire d'Etat à la Justice avec comme adjoint, le social-démocrate Bernstein, juif qui est originaire de Dantzig. Le professeur juif Preuss, qui va préparer la réforme de la Constitution, devient
secrétaire d'Etat à l'Intérieur. Il choisit pour sous-secrétaire son coreligionnaire le professeur Freund. Autre juif Emmanuel Wurm est promu sous-secrétaire d'Etat au Commerce et à l'Agriculture. Le juif tchèque Kautsky est chargé de dépouiller les archives des Affaires étrangères.


Entre-temps, le ministre Schiffer s'est démis de ses fonctions et il est remplacé par deux juifs – Dernburg et Gothein. On crée aux affaires étrangères un département spécial pour les questions juives à la tête duquel on place le Dr
Sobernheim [juif également].

Dans le Cabinet prussien, le président du Conseil, Hirsch, qui cumule le ministère de l'Intérieur, est israélite ; à côté de lui, le ministre de la Justice,
l'avocat Kurt Rosenfeld, et le ministre des Finances, Simon, sont également
Juifs. Des centaines et des milliers de Sémites envahissent tous les bureaux
[...].

Dans les Etats confédérés, le même tableau se présente à nous : les Juifs se ruent avec fièvre dans la politique dont ils ont été tenus si longtemps à
l'écart. En Bavière, c'est Kurt Eisner, alias Salomon Kuchiwsky, ce sont ses acolytes et ses amis, tous Juifs : Rothschild, Arnold, Landauer, Konigsberger,Kaiser, Kranold, Sreit Muhsam, Fechenbach, Bonn, etc... Les communistes munichois Levien, Leviné, Soheimer, Toller, le ministre des Finances Jaffé sont tous des fidèles de la religion hébraïque. Le préfet de police de Munich Steiner est juif.

Le Dr Haas est ministre de l'Intérieur en Bade, le Dr Heinemann, ministre des Cultes en Wurtemberg pendant que Thalheimer est ministre des Finances.
En Saxe, le président du Conseil est le juif Gradnauer.

Parallèlement à la politique, ce qu'il faut bien appeler la mainmise juive sur l'économie allemande après la première guerre mondiale fut tout aussi impressionnante. Des intérêts juifs avaient maintenant, à la faveur de la faiblesse économique et monétaire allemande consécutive à 1918, la haute main sur des pans très importants de l'économie, notamment par la prise de possession capitalistique de firmes de secteurs clés. Les banques privées, leurs conseils d'administration, devinrent des « fiefs juifs ».

À la Bourse, domaine d'influence majeur, la proportion d'Israélites parmi les membres des diverses directions, au tout début des années trente, était la suivante :

bourse des valeurs, 25 sur 36 ; bourse des produits : 12 sur 16 ; bourse des métaux : 10 sur 12 ; commission du marché à terme : 15 sur 18 ; commission d'admission des valeurs : 18 sur 23.

Le statisticien (d'origine juive) Alfred Marcus établit à l'époque le revenu juif moyen pour 1930 en Allemagne, à 320 % du revenu moyen de la population.

À la fin des années vingt, les deux principaux groupes de presse allemands (Ullstein et Mosse) étaient juifs. C'est dans l'entreprise dirigée par Rudolf Mosse que paraissait avant 1933 le journal donné pour représentatif de l'opinion publique
allemande : le Berliner Tageblatt, dont le rédacteur en chef Theodor Wolff était juif,
comme... 17 de ses collaborateurs de la rédaction.

Que cela plaise ou non, force est de con stater qu'après la défaite de novembre 1918, les membres de la communauté juive avaient conquis en Allemagne une place qui pouvait fort bien être ressentie comme hors de proportion avec leur poids numérique (0,8 %, au sens confessionnel). Tout se passait à présent comme si la défaite allemande avait bénéficié, en terme de puissance, à cette communauté. Celle-ci, fort prospère
jusque là, avait pourtant déjà occupé une place enviable dans la société impériale
wilhelminienne. Mais à présent, avec la défaite, il s'agissait d'un déferlement.

Cette situation nouvelle reflétait plus qu'une simple coïncidence. L'Allernand moyen des années vingt et des premières années trente pouvait constater que les malheurs intérieurs et extérieurs de sa patrie s'accompagnaient d'un véritable
déferlement d'Israélites aux plus hauts postes de responsabilité de leur pays et, chez ces
privilégiés, de l'étalement de leur insolente richesse. À tort ou à raison, ils en déduisaient que les juifs ne pouvaient prospérer autrement que sur le dos d'Allemands maintenant voués à la misère et au chômage.


Alors Vanessa un autre cours d'histoire ?



0
 Point de vue n°16331 de kader le 25/06/2006 à 19:40:17

Allemagne

  mes amis(es), cher DR. Chip,
Comme on dit, une vache n´aime pas les roses pour leur odeur, elle ne les sent pas, mais elle les bouffe. C´est la même chose pour la VDAS(vanessa). Ca l´ineresse pas l´histoire.
Pour elle, elle se contente de savoir que Houari Boumediane(rahimahou Allah), était le président de la Tunisie, comme elle a dit.

Quelle syglée cette pauvre déséquilibrée mentale !!!!!



0
 Point de vue n°18565 de AntiCons le 08/10/2006 à 10:54:07

France

  Pour répondre à quelques propagandes concernant le rôle des Juifs durant la seconde guerre mondiale et leur coopération avec les nazis, voici quelques liens fort utiles et il y en a d'autres pour celles et ceux qui veulent se documenter efficacement sur le sujet (je précise que l'auteur est Juif par sa grand-mère maternelle, mais les sionistes, une fois de plus, le traiteront de judéophobe, mais il s'en fout !) :

http://www.mercure5s5i.com/lenouveaumonde/article.php?art=833&gro=5

http://www.mercure5s5i.com/lenouveaumonde/article.php?art=1078

http://www.mercure5s5i.com/lenouveaumonde/article.php?art=1084&gro=5

http://www.mercure5s5i.com/lenouveaumonde/article.php?art=1081&gro=5

http://www.mercure5s5i.com/lenouveaumonde/article.php?art=841&gro=5



0
 Point de vue n°27280 de christophe le 01/05/2008 à 18:48:55

France

  le cours d histoire est loupé , le prof a tout faux , dommage et choquant



Ce sujet n'exprime point l'avis du site et ne présente aucunement ses pensées. Orientalement.com a ouvert le débat et donne à tout le monde le droit de s'exprimer mais chaque propos n'engage que son auteur et chacun d'entre nous doit impérativement être responsable de ses pensées. Si vous n'êtes pas d'accord sur l'un des points de vue vous avez deux possibilités : Votez contre pour le bannir ou y répondre s'il le mérite bien. Il est impossible de contrôler tous les post's et tous les propos dans les différentes rubriques du site, alors aidez nous à sauvegarder l'image du site en votant contre les propos parasites.

Indiquez ici votre réf.

Ajouter aux favoris cette page comme page de démarrage Envoyer à un ami Nous envoyer un email

Espace Connexions
Login :
Passe :
S'inscrire
Problème de connexion

création de site dynamique

Les heures de prières sur votre téléphone portable
caméra photo mariage oriental

Dj Oriental

[ Accueil | Echange de liens | Page de démarrage | Ajouter aux favoris | tarifs et avantages | Contact ]
Orientalement.com © Tous droits réservés. Conception et réalisation de 01Pro
Dernière mise à jour :  23/03/2017 - Nombre visiteurs : 490 037 354

Mabrouk |StudioProd |orientalement |dj Oriental |dj Anouar |annuaire mariage |reportage |salles |Restaurant |Voiture |Neggafa |Déco |Traiteur |Patisserie |Dj oriental |Orchestre oriental |restaurant |horaires |orchestre marocain |negafa algérienne |