Cheikha Rimitti

Artistes orientaux
 Artistes Algériens
 Artistes Egyptiens
 Artistes Irakiens
 Artistes Libanais
 Artistes Marocains
 Artistes Syriens
 Artistes Tunisiens

Annuaire Oriental
Caméraman photographe mariage
Caméraman / Photographe

Location de salles de réception
Location salle de réception

Restaurant Oriental
Restaurant oriental

location de voitures luxe limousine mariage
Location de voiture

negafa neggafa location de robes orientales
Negafa, coiffure, beauté


Décoration orientale

traiteur halal hallal cuisine hallal
Traiteur hallal

patisserie orientale
Pâtisserie Orientale

dj oriental mariage oriental
Dj oriental

orchestre oriental
Orchestre oriental
Autres rubriques [Suite...]


Pages oranges
Mosquée/Islam
Consulat d'Algérie
Consulat du Maroc
Consulat de la Tunisie
Journaux, Revues, Magazines
Radio tv arabe Orientale
Boucherie Hallal/Epicerie
Associations humanitaires
Sites de Musique orientale
Artistes maghrébins/Orientaux
Recettes orientales
Villes arabes/berbères
Orientalement.net
Autres liens


Page du Caftan






Cheikha Rimitti

(Algérie)
Page visitée 18597 fois
Réf. : t56 accessible sur : www.orientalement.com/t56   envoyer ce blog à un ami Conserver momentanément ce blog

De son vrai nom Saâdia Bediaf, épouse Mohamed Benkhedda, Cheikha Rimitti est née le 8 mai 1923 à Bouni, un douar situé dans les Monts du Tessalah, près de Sidi Bel Abbès. Après une enfance pauvre et une jeunesse dispersée, orpheline, elle ira se réfugier dans la région de Relizane et se lancera non sans difficultés dans la chanson. Plus tard elle s'abritera derrière le nom de Rimitti El Ghìlizania.

Articles


 

Pour cette ancienne danseuse émérite, tout avait commencé dans les mariages, les fêtes paysannes, les Ouadale et Zerdate comme celles de Sidi Abed, près de Oued Rhiou. Jouant du bendir et dansant jusqu'à l'aube en échange de quelques sous, elle a mené la vie nomade des troupes de musiciens qu'elle suivait dans les galas noctumes durant des années.
Cette fidèle adepte de Sidi Abdelkader ElDjilani enregistre son premier disque chez Pathé en 1936 mais c'est seulement en 1950 qu'elle gagne une réelle popularité avec son titre provocateur Charak, guetaâ (Déchire, lacère) dénonçant le culte de la virginité. Depuis, sa notoriété n'a fait que grandir et enregistre des centaines de chansons.


Source : Webalgerie.com
Indiquez ici votre réf.

Ajouter aux favoris cette page comme page de démarrage Envoyer à un ami Nous envoyer un email

Espace Connexions
Login :
Passe :
S'inscrire
Problème de connexion

création de site dynamique

Les heures de prières sur votre téléphone portable
caméra photo mariage oriental

Dj Oriental

[ Accueil | Echange de liens | Page de démarrage | Ajouter aux favoris | tarifs et avantages | Contact ]
Orientalement.com © Tous droits réservés. Conception et réalisation de 01Pro
Dernière mise à jour :  30/03/2017 - Nombre visiteurs : 490 265 766

Mabrouk |StudioProd |orientalement |dj Oriental |dj Anouar |annuaire mariage |reportage |salles |Restaurant |Voiture |Neggafa |Déco |Traiteur |Patisserie |Dj oriental |Orchestre oriental |restaurant |horaires |orchestre marocain |negafa algérienne |